Sur les sentiers du Bénin et du Togo

Deux pays en un seul voyage : ce circuit de 17 jours révèle aux voyageurs le vrai visage ethnique et culturel du Bénin et du Togo. Il propose un ensemble de découvertes et d’évasions qui vous amène au cœur des traditions des cultures et ethnies de ces deux pays dont les pratiques se ressemblent et se rejoignent.

Danses traditionnelles, rythmes sacrés, tribus reculées, rites et scarifications, veillées nocturnes sont les principales caractéristiques de ce voyage de deux semaines en Afrique de l’...

Plus d'informations

Jour 1Bienvenue à Cotonou !

  • Un vol régulier nous emmène au Bénin. Notre avion atterrit à l’aéroport de Cotonou. Un accueil chaleureux nous y attend ainsi que notre véhicule de transfert.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel du Lac
40m-30km

Jour 2Excursion à Ganvie en pirogue

Cotonou - Ganvié

  • Notre première aventure ethnico-épique se fera dans le village traditionnel de Ganvié. On le surnomme la « Venise de l’Afrique » car il est implanté directement au beau milieu du lac Nokoué.

  • Ses maisons sur pilotis, son marché flottant où les denrées alimentaires fusent (légumes, fruits, poissons) et ses boutiques atypiques ravissent le charme de cette pittoresque bourgade de pêcheurs. On y apprécie la vie paisible sur l’eau et l’hospitalité des Toffins (ou Toffinous, signifiant « les hommes de l’eau »). Il s’agit de la communauté ethnique occupant les lieux. Ces derniers ont migré à Ganvié afin de fuir les ravages de l’esclavagisme et les attaques du royaume de Dahomey au Togo au 18ème siècle.

  • On raconte que le roi d’antan, Agbogdobé, s’était transformé en un épervier pour survoler Nokoué. Ainsi, il put apercevoir un îlot lacustre susceptible d’accueillir les siens. Ensuite, il prit la forme d’un crocodile afin de mener ces derniers sur ces terres promises. La région fut baptisée Ganvié qui signifie « nous sommes sauvés ». Rapidement, ces nomades se sont accommodés de cette vie aquatique à travers l’exploitation des jacinthes d’eau et leurs brillantes techniques de pêche (Akadja).

  • La meilleure chose à faire dans cette localité, c’est sans conteste de flâner tranquillement entre les bâtisses de bambou surplombées d’un toit en paille tout en observant les activités quotidiennes des habitants.

Repas et hébergement
Hébergement: Auberge carrefour chez M
1h 30m-64km

Jour 3Découverte de Porto-Novo

Ganvié - Porto Novo

  • Nous prenons la route vers la capitale béninoise et le chef-lieu du département de l’Ouémé : Porto-novo. Cette ville administrative se caractérise par l'architecture de ses édifices, un style qui leur a valu une place au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Mais cette cité est également bien connue pour ses lieux de culte dédiés aux dieux Orisha de la religion Yoruba.

  • Nous visitons un vieux bâtiment colonial faisant office de musée ethnographique. On y trouve de curieuses collections de masques Guèlèdè, d’instruments musicaux et d’armes tribales.

  • Puis nous passons par sa Grande Mosquée. Certes délabrée, celle-ci possède un charme désuet de par son architecture et ses murs aux riches et chaudes couleurs. Elle arbore un style proche de celui des églises chrétiennes de Salvador da Bahia au Brésil.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel Songhaï
3h-140km

Jour 4De Porto-Novo à Pobe et Cové

Porto Novo - Cove

  • Nous terminons la découverte de la ville de Porto-Novo après un copieux petit-déjeuner. Nous prenons le temps d’admirer la beauté de cette cité aux multiples visages : monuments et vestiges datant de la période du commerce entre l’Afrique, l’Amérique et l’Europe ; musées (Honmé, Da Silva, Alexandre Sènou Adandé) ; etc.

  • Une fois nos visites terminées, nous prenons la route vers Pobe. Notre itinéraire passe ensuite par Onigbolo avec son usine de ciment et par la région d’Agolin. Un voyage agrémenté par la découverte des divers marchés ruraux et du village ethnique des holi aux différents tatouages.

    Arrivée à Cové et installation à l'hôtel.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel TG
1h 30m-70km

Jour 5Agolin, campement Wodaabe et arrivée à Dassa-Zoume

Cove - Dassa-Zoume

  • Revigorés par un bon petit-déjeuner, nous partons à la rencontre du peuple d’Agonlin. Nous découvrons leur mode de vie basé sur un code ancestral. Ces gens vivent en outre d’une agriculture vivrière, de la chasse et du culte des ancêtres.

    Nous empruntons ensuite la piste à direction de Gbaname. Sur la route, nous nous arrêtons dans un campement Wodaabe. Ces nomades viennent du Nigéria et se distinguent par leur festival Géréwol et leur concours de séduction. Nous prenons la peine d’échanger quelques mots avec ces derniers. Ce train de vie empreint de simplicité nous change de la vie moderne de l’Occident.

  • Après le village peul fulani de Gossoué, cap est mis sur la ville de Dassa-Zoumé. D’impressionnantes collines rocheuses entourent la ville formant un amphithéâtre naturel de grande beauté.

  • Encore appelée ville des 41 collines, Dassa-Zoumé est une ville carrefour. Nos explorations commencent par la visite du centre marial Arigbo, lieu de prière et de recueillement.

  • Randonnée sur les collines pour voir le chemin des rituels suivis par les Omondjagou, ethnie majoritaire formant l’ancien royaume de Dassa-Zoumé. Sur les collines nous avons l’occasion de voir les fétiches et représentations du culte vodoun.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel Jeco
45m-40km
4h 40m-230km

Jour 6La cité chevalière de Djougou

Dassa-Zoume - Savalou

  • À une quarantaine de km au nord-ouest de Dassa, nous traversons la localité de Savalou. La beauté de cette région est bluffante. On y trouve de magnifiques anacardiers et des teckeraies.

    C'est ici également que se trouve le peuple Mahi, la tribu qui s’était soulevé pour contrer le royaume dahoméen entre les 17ème et 18ème siècles.

Savalou - Djougou

  • De Savalou nous rejoignons la ville chevalière de Djougou, sise un peu plus de 200 km au nord.

  • Nous partons visiter la région de Tanéka-Koko, habitée par des chasseurs animistes qui vivent de la culture du mil. Dans le camping des Yaka vit une ethnie animiste isolée du vent de l’islamisation de la région. Ils subissent de spectaculaires rites d’initiation de circoncision masculine. Nous parlons avec des sorciers gardiens de la tradition pour vivre et s’approcher de leur culture basée sur le culte des morts.

  • Nuit en auberge à Djougou.

Repas et hébergement
Hébergement: Auberge
1h 20m-80km

Jour 7Natitingou

Djougou - Natitingou

  • Nous poursuivons notre route vers Natitingou. A notre arrivée, nous visitons le musée populaire puis le marché de la ville. Possibilité également d’aller prendre un bain dans la piscine naturelle des chutes de Kota.

  • Nuit dans un hôtel situé au cœur de la ville.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel

Jour 8Au cœur du pays Somba

  • Les tata Somba constituent indéniablement l'attraction majeure du pays des Bétamarribés (Sombas).

    L'aventure du jour se dessine sous les signes de la découverte de la région somba autour de Boukoumbé et de ses villages dotés de ces fameux tata. Il s’agit de bâtisses fortifiées mélangeant l’architecture togolaise et béninoise : un héritage des ethnies Bétiabé et Bétammarribé. Nous pouvons aussi admirer les sommets de l'Atakora qui, au loin, nous défient…

  • Par la suite, nous allons à la rencontre des peuples de la région : Peuls, Tagaye et Boukoumbé. Nous terminons avec une randonnée du côté de l’écovillage de Koussoukoingou.

    Nous achevons notre pérégrination de ce jour en retournant à Natitingou afin d’y passer la nuit.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel
6h 50m-465km

Jour 9Abomey, ancienne capitale du Dahomey

Natitingou - Abomey

  • Après notre petit-déjeuner nous prenons la longue route du sud en direction d'Abomey, chef-lieu de l’ancien royaume du Dahomey.

  • La ville, fondée au 16ème siècle, abrite les palais royaux des anciens rois ainsi que le musée qui conserve les anciens objets royaux, les parures et trésors de l’ancien royaume. Les lieux furent abandonnés suite à la défaite du roi Behanzin face aux colons français. Plus tard, ces castels ont été rénovés par l’Unesco et sont devenus des musées historiques.

  • Après cette enrichissante escapade, nous nous reposons à notre gîte.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel
3h-180km
Atakpamé (Togo)

Jour 10Atakpamé, entrée au Togo dans la région du café et du cacao

Abomey - Atakpamé (Togo)

  • Nous prenons la route plein ouest et franchissons aujourd'hui la frontière togolaise à destination d'Atakpamé. Cette ville, située sur une colline, délimite le triangle du café et du cacao togolais avec ses consœurs Badou à l'ouest et Kpalimé au sud-ouest. Autrefois refuge de montagne puis centre agricole et administratif sous la domination allemande, on y pratique une des danses traditionnelles les plus célèbres du pays, la danse Tchébé sur échasses, que nous aurons peut-être la chance de voir.

  • À quelques encablures de la ville, au barrage de Nangbéto, batifolent des hippopotames que nous avons le plaisir d'admirer. En ville, autour de la place centrale, le marché déjà bien animé en journée change encore d'ambiance à la nuit tombée avec la musique qui égaye acheteurs et vendeurs.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel le Roc
Atakpamé (Togo)
1h 45m-100km
Kpalimé (Togo)

Jour 11Forêts, cascades et artisanat à Kpalimé

Atakpamé (Togo) - Kpalimé (Togo)

  • Nous poursuivons notre descente vers le sud du Togo et arrivons dans la jolie ville de Kpalimé, non loin de la frontière ghanéenne.

    Plantations de café et de cacao, collines boisées, cascades, vallées et forêts forment un cadre naturel verdoyant enchanteur. Kpalimé est également réputée pour ses artistes et artisans : sculpture sur bois, batik, poterie, tissage, fabrication de calebasses, … sont des activités très vivantes ici.

  • Une fois sur place nous allons nous dégourdir les jambes, nous oxygéner et surtout nous rafraîchir dans les jolies cascades de Womé. Une petite marche en forêt et nous voici au bord d'un bassin profond et frais parfait pour la baignade !

  • Nous revenons en ville pour un incontournable du coin : le marché de Kpalimé, très vivant et coloré.

  • La fin de la journée est consacrée à une balade au Mont Agou, point culminant du Togo. À travers avocatiers, bananiers et autres vergers, nous montons sans grande difficulté sur les flancs de la montagne, où sont disséminés plusieurs petits villages. Le pic d'Agou offre une magnifique vue panoramique sur la région.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel Chez Fanny
Kpalimé (Togo)
2h 10m-130km
Lomé (Togo)

Jour 12Route pour Lomé

Kpalimé (Togo) - Lomé (Togo)

  • Nous reprenons ce matin la route à travers la région forestière et arrivons à Lomé, la vibrante et bouillonnante capitale du pays, située sur les rives de l'océan atlantique.

  • Sans plus attendre nous nous lançons dans l'exploration de la ville, et commençons par son plus grand marché, le marché Assiganmé. Nous y découvrons les fameuses Nana Benz, ces femmes vendeuses de tissus hollandais qui incarnaient dans un passé récent une certaine classe de femmes riches.

    Pour une plongée au cœur des croyances et traditions togolaises, rien de tel que le marché aux fétiches qui ne manque jamais de surprendre par l'étonnante panoplie de pharmacopée traditionnelle.

  • Parmi les hauts lieux de la ville, nos pérégrinations nous mènent également à la Place de la Liberté et à la Place de l'Indépendance.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel Robinson Plage
Lomé (Togo)
1h-45km
Aného (Togo)

Jour 13Entre lac et océan

Lomé (Togo) - Aného (Togo)

  • Cap sur Togoville, village situé sur les berges du plus grand lac du pays, le lac Togo. L'occasion d'une agréable balade en pirogue. Togoville est aussi renommé pour ses traditions très vivaces, en témoignent les nombreux fétiches et sculptures en bois devant les maisons.

  • Après-midi historico-culturelle à Agbodranfo pour découvrir l’histoire de l’esclavage qui a particulièrement marqué la région. La maison des esclaves et le puits des enchaînés constituent deux passages obligés de notre émouvante visite.

  • Nuit à Aného non loin de la frontière béninoise.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel
Aného (Togo)
2h 30m-125km

Jour 14Retour au Bénin et détente au bord de l'océan

Aného (Togo) - Grand-Popo

  • De retour vers le Bénin, nous passons la frontière au niveau de Sanvée-Condji et mettons le cap sur Grand-Popo, ville balnéaire, paradis des amoureux de la mer et de la nature.

  • Cette bourgade invite à la détente et à la contemplation. Située à l'embouchure du fleuve Mono, c’est un lieu de villégiature très populaire chez les locaux. La nature autour est tout bonnement féerique : avec ses plages de sable fin et ses cocotiers, son limpide lagon, ses oiseaux et ses mangroves.

    On y apprécie les balades à pied et les virées en pirogue, et la visite de l’embouchure du fleuve Mono dite « Bouche du Roi ».

Repas et hébergement
Hébergement: Auberge de Grand-Popo

Jour 15Possotome, entre nature et traditions

Grand-Popo - Possotome

  • Complètement requinqués, nous quittons l’enchanteresse Grand-Popo pour nous diriger vers Possotome. Cette calme cité sur les rives du lac Ahémé séduit pour ses activités de pêche, ses eaux de source thermale, ses petites plages parées de cocotiers, ses balades en pirogue et ses possibilités de baignades lacustres.

    Ceci dit, cette localité va bien au-delà des pérégrinations auprès de Dame nature. Elle constitue également un havre de vie où les traditions vodoun dominent. Nous pouvons y voir des temples vodoun, des cérémonies et des forêts sacrées.

  • Nuit dans une auberge au bord du lac.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel chez Theo

Jour 16Ouidah et les vestiges de l'esclavage

Possotome - Ouidah

  • Après ces deux jours d’exotisme, nous partons pour Ouidah. Cette grande ville fut édifiée par le peuple Houéda, un grand adepte de la scarification du python (rituel vodoun). Elle regorge de sites historiques, séquelles d’une période sombre de son passé.

    Elle tenait en effet un rôle-clé durant la traite négrière vers l’Amérique du Sud, particulièrement vers le Brésil. La Route des esclaves demeure un des vestiges majeurs de cette époque. Cette piste se fait en six étapes : de la place Chacha jusqu’à la Porte de non-retour.

  • Suite à un long aperçu sur ce terrible sentier, nous nous changeons les idées avec un saut au centre historique de la cité. On peut y voir une multitude de maisons coloniales à inspiration anglaise, portugaise et française. Puis nous ajoutons à notre programme l’exploration du vieux fort portugais devenu actuellement un musée historique.

Repas et hébergement
Hébergement: Hôtel Diaspora Bénin (Jardin Brésilien)
50m-40km

Jour 17Bon voyage !

Ouidah - Cotonou

  • Pour ce dernier jour, nous avons quartier libre dans la ville économique de Cotonou. Nous en profitons pour attester de la belle réputation de son marché à ciel ouvert : Dantokpa. Si nous avons le temps, nous irons aussi voir le marché de Missebo, la fondation Zinsou, la plage de Fidjrosse, et le centre artisanal.

  • Transfert vers l'aéroport pour notre vol retour.

durée 17 jours. Vol international non inclus.

à partir de 1900€ (par personne)

Difficulté:3/5
Confort:4/5
Contactez directement l'agence locale.