Djougou

Djougou est une ville commerciale basée dans la partie nord-ouest du Bénin. Elle est reconnue comme le troisième centre commercial du pays. Etant la deuxième grande ville nord-béninoise après Parakou, elle dispose d'un marché très animé fourmillant une multitude de produits artisanaux. Djougou est également considérée comme l'une des villes de camping préférées des touristes avant d'atteindre le Parc National de Pendjari. Ces différentes considérations classifient la ville de Djagou parmi les meilleures destinations constatées au Bénin.

AUJOURD'HUI

Djougou est avant tout une ville commerciale ouest-béninoise. Elle a comme titre le chef-lieu de la commune du même nom, puis la préfecture du département de la Donga. Elle se situe également à environ 40 kilomètres de la frontière togolaise, aux portes du massif de l'Atacora. Sur le plan démographique, la ville abrite à peu près 267 812 habitants, selon le dernier recensement en 2013. On trouve dans l'agglomération, différentes ethnies comme : les Yom-Lokpa, les Dendi et les Peuhl. La majorité de la population pratique l'islam comme religion (72.3 %), les chrétiens constituent (10.9 %) de la population et le reste est pratiquant du vaudou.

Economie

Sur le plan économique, Djougou se développe constamment grâce à la construction de la première centrale solaire photovoltaïque du pays. Celle-ci est déjà opérationnelle puisque son inauguration a eu lieu en 2016. Ce méticuleux projet était essentiellement soutenu par une certaine société française appelée Inno Vent. Puis, le Millennium Challenge Account (MCA) prenait part aussi au projet afin d'élargir la centrale solaire sur des terrains de 25 ha de plus.

Étant le troisième centre commercial du pays, Djougou est une vieille ville escale de la route du sel et de la noix de Cola. En effet, l'agriculture constitue l'activité principale de la population mais les potentialités de la ville sont nombreuses. À propos des ressources agricoles, la population vit généralement de Sorgho, d'Igname, de maïs, de mil, de niébé, de coton, de manioc et d'arachide. Dans le secteur élevage, on peut constater que les peuples indigènes s'investissent énormément sur différents types d'animaux, à savoir : les bovins, les porcins, les caprins, les ovins et les volailles. Quant à la ressource halieutique, celle-ci est peu valorisée, voire même presque inexistante. Par contre, la cité de Djougou est productrice de coton et d'arachide.

Un marché local bien animé

Comme dans toutes les villes béninoises, il y a toujours des touristes qui ont tendance à parcourir tous les endroits charmants du coin. Cependant, cela reste le meilleur moyen pour aller à la rencontre des locaux. Cette fois-ci, on vous propose d'aller à la découverte du célèbre marché local de Djougou. Accueillant et fortement animé, le marché de Djougou renferme une multitude de produits artisanaux. De nombreuses shops s'offrent aux visiteurs voulant garder des souvenirs de leur périple. Il existe des stands rien que pour des vêtements styles africains ; il y a des boutiques de chaussures fabriquées à la main 100 % artisanales ; puis de nombreux accessoires décoratifs. Tous en majorité suivent le thème africain.

CLIMAT

La ville de Djougou subit généralement un climat de type soudano-guinéen à deux saisons. Il y a la saison sèche qui part de la mi-octobre à mi-avril, et il y a la saison de pluie partant de mi-avril à octobre. Pendant toute l'année, la température moyenne s'élève à 27.2 °C avec des précipitations moyennes de 709.8 mm. Pour y voyager, on vous recommande de partir en novembre, en décembre, janvier ou février.

COMMENT S'Y RENDRE ?

Pour se rendre rapidement dans la ville de Djougou, il est plutôt conseillé de voyager depuis la ville de Parakou. Il existe à Parakou une longue route sur la RNIE6 qui vous mène aux environs de la forêt de l'Ouémé. Ensuite, vous suivez les bordures de cette vaste forêt jusqu'à la sortie du village Bakou, un endroit plutôt sympa pour effectuer quelques provisions. Puis, vous empruntez la route tout droite menant directement à votre destination.