La Candelaria

Le quartier de la Candelaria est le centre historique de Bogotá. Partez à la rencontre de la Colombie ancienne à travers ses rues pavées et ses vestiges surannés. Vous y trouverez les tout premiers monuments érigés dans la capitale, notamment à la Plaza de Bolivar.

Le Museo del Oro accueille une importante exposition uniquement dédiée à l'or sacré du peuple Muisca, alors que le Museo Botero met à l'honneur les peintures originales du grand Fernando Botero. D'autres musées sont à découvrir pour s'imprégner de la culture colombienne.

Histoire

La Candelaria a récemment fêté ses 482 ans. Elle fut officiellement fondée le 6 août 1538 par Gonzalo Jiménez de Quesada. Ce jour-là, après avoir colonisé la région, le conquistador se rendit sur la Plaza del Chorro de Quevedo pour apposer le pied et prononcer la célèbre déclaration : « Je prends possession de cette terre au nom du plus grand des empereurs, Charles V ».

Douze maisons de paille et une église furent les premiers édifices de la ville naissante. En 1539, la Couronne espagnole établit une nouvelle fondation sur l'actuelle Plaza de Bolívar. La capitale de la colonie s'élargit alors vers l'ouest depuis cet endroit.

En tant que centre politique, La Candelaria abrite de nombreux bâtiments prestigieux comme le Congreso de la Republica , le Palacio de la Justicia, la Alcaldía Mayor, le Colegio Mayor de San Bartolomé, ou encore la Casa del 20 de Julio.

Après l'indépendance de la Colombie , le 20 juillet 1810, une statue de Simón Bolívar , le héros du pays, fut dressée en plein cœur de la Candelaria. Au fil du temps, des églises, des monuments et des musées apparurent dans les environs, constituant ainsi le paysage actuel du quartier.

Découverte de La Candelaria à Bogota

La Candelaria se situe dans la partie Est de la capitale colombienne. Une balade dans les rues du centre historique de Bogota équivaut à un voyage au cœur de l'histoire de la métropole. Les maisons en tuiles de céramique, les rues pavées de pierre et les monuments anciens vous projettent loin dans le passé. Ces vestiges illustrent les grandes étapes de la colonisation de la Colombie , la bataille pour l'indépendance et les grandes avancées.

Commencez votre promenade depuis la Plaza del Chorro des Quevedo en empruntant la rue Carrera 2. Admirez les maisons inspirées de la période coloniale et les allées pavées de pierre. Sur la route, l'église de La Candelaria interpelle par son architecture de style espagnol du XVIIe siècle. Son intérieur et les fresques de sa voûte inspirent la sérénité aux visiteurs.

À quelques rues de là se dresse un véritable temple dédié à la culture colombienne, la bibliothèque Luis Ángel Arango. Avec sa superficie de 44 000 m², il s'agit du plus important complexe culturel du pays et l'un des plus modernes d'Amérique latine. Dans sa partie sud, le site abrite la Casa de Moneda qui renferme une collection significative de monnaies anciennes, le Museo Botero et ses peintures impressionnistes, ainsi que le fameux Museo de Arte del Banco de la República. Au nord, de nombreuses salles d'expositions se dédient à la musique, la géographie, l'économie, les sciences humaines et la technologie. Un tout petit peu plus loin se trouve le Museo de Bogotá connu pour ses belles peintures et son magnifique petit jardin intérieur.

Visitez également le Museo Militar qui expose un large panel d'armes anciennes, des reproductions, des maquettes et des canons de l'armée colombienne. La Casa de Rafael Pombo , juste à côté, apparaît comme un véritable musée dédié au poète. Le Teatro de Cristóbal Colón quant à lui propose un voyage au temps de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb.

Chacun de ces endroits se démarque et offre des expositions inédites. Vous pouvez ensuite prolonger votre c ircuit à La Candelaria au Palacio de San Carlos, au Museo de Trajes Regionales ou encore à la Plazoleta Ruffino José Cuervo.

Tout au bout de la rue calle 10, la fameuse place Plaza de Bolívar est le lieu emblématique de Bogotá. En plein milieu de cet immense espace public se dresse la statue du grand Simón Bolívar, le libérateur de la Colombie. Tout autour défilent les infrastructures représentant le cœur du pays : le Palacio de Justicia, siège de la Cour suprême de justice, le Capitolio Nacional, la Catedral Primada de Bogotá et le Palacio Liévano (mairie de Bogotá). En outre, c'est sur cette place que la population se rassemble pour faire valoir ses droits auprès du gouvernement colombien.

D'autres attractions vous attendent dans les rues de La Candelaria. Le Museo de la Independencia, par exemple, expose une copie du procès-verbal de l'indépendance de la Colombie, un recueil de sa constitution et plusieurs artéfacts de l'histoire du pays. La statue de Gonzalo Jiménez de Quesada, fondateur de la capitale, domine la Plazoleta des Rosario. Le Museo del Oro abrite une importante collection de disques, de statues et de divers objets en or hérités du peuple Muisca. Il ne faut pas non plus manquer le Museo Quinta de Bolívar, une magnifique maison de style colonial, qui expose la vie du général Simón Bolívar.

Comment y aller ?

En bus

Les buspermettent de rejoindre facilement les différentes parties de la ville. Leur itinéraire est affiché à l'extérieur.

En prenant la ligne 14-5, vous pouvez vous arrêter à la station Museo del Oro ou à la station Las Aguas à proximité du Museo Quinta de Bolívar. Le tarif varie autour de 2 000 pesos colombiens.

En taxi

Le moyen le plus commode pour rejoindre La Candelaria reste le taxi. Notez cependant que certaines parties du centre historique sont interdites aux voitures.