Carretera Austral

Parcourir la Carretera Austral c'est avoir la sensation d'avoir atteint le bout du monde ! Abrupte et vertigineuse, recouverte de gravier, terre et boue dans sa grande majorité, elle continue de fasciner les férus d'aventure.

Cette route mythique serpente à travers des fjords, des glaciers, des forêts denses, des sommets enneigés et brumeux, des lacs bleutés et des rivières puissantes. C'est le plus beau road trip à faire en Patagonie !

Un peu d'histoire

Avant les années 1980, les régions du Sud étaient coupées du reste du Chili. Aucune route ne permettait d'accéder à cette partie de la Patagonie, qui pourtant se développait peu à peu.

L'autoroute du Sud fait partie des grandes infrastructures routières initiées sous le régime militaire d' Augusto Pinochet. En 1976, leCuerpo Militar del Trabajo, une division dépendant du corps de l'armée chilienne, débuta la construction de cette route méridionale. Plus de 10 000 soldats de l'armée chilienne ont participé aux travaux. D'ailleurs, cet ouvrage architectural chilien est le plus coûteux du XXe siècle.

La construction de la route n'était pas facile. Il fallait trouver des voies à travers les fjords, les roches glaciaires et deux cols. Plusieurs soldats ont ainsi perdu la vie, notamment lors des opérations de dynamitage.

La première portion de la Route Australe a été inaugurée par le général Augusto Pinochet en 1986. La route portait officiellement le nom de « Carretera General Augusto Pinochet » jusqu'en 1989.

Les derniers kilomètres de la route ont été achevés en 2000, avec pour ultime étape Villa O'Higgins. La construction du tronçon permettant de rejoindre Puerto Natales a commencé en janvier 2007.

En 2008, la Carretera Austral a été goudronnée sur plus de la moitié de son parcours, pour le plaisir des voyageurs. Sa condition ne cesse d'être améliorée.

La Carretera Austral aujourd'hui

La Austral Highway est l'une des routes les plus intéressantes de la Patagonie. C'est aussi l'unique voie de transport traversant 18 parcs nationaux et réserves naturelles.

Aujourd'hui, cette route panoramique relie plus de 35 villes situées dans cette partie de la Patagonie. Cependant, en dépit de son ampleur, la région reste assez peu peuplée (environ 100 000 habitants).

Ce qui rend la Route CH-7 si captivante est son parcours unique : c'est la seule route reliant Puerto Montt et les régions éloignées du nord de la Patagonie. La route traverse notamment la moitié sud du Parc Pumalín.

Caractéristiques de la Carretera Austral

La mythique Route nationale 7 relie Puerto Montt (dans le district des lacs chiliens, à l'extrémité nord) et Villa O ' Higgins (dans la région d'Aysén, à l'extrémité sud). La Carretera Austral (signifiant «Southern Highway») passe notamment par Chaitén, Coyhaique, Puerto Aysén, Cochran Chil, Chico…

Sur une distance totale de 1240 km , la route de montagne n'est pas pour les débutants : certains tronçons sont en gravier ou en terre, et elle est parfois bien étroite.

Le long de la Carretera Austral se découvre un incroyable concentré de paysages patagoniens : une succession de volcans andins, de fjords, de canaux étroits, de lacs, de glaciers, de sommets escarpés et de forêts.

C'est en partie à cause de son mauvais état que cette route légendaire continue de faire rêver les voyageurs. Ce trajet reste indéniablement l'une des aventures les plus excitantes à vivre en Amérique du Sud.

La Carretera Austral fait aussi partie de la nouvelle Ruta de los Parques. S'étirant sur 2 735 km, celle-ci commence à Puerto Montt pour finir au Cap Horn, à la pointe de la Patagonie. Elle relie entre eux les 17 parcs nationaux chiliens.

Quelques villes-étapes sur la Carretera Austral

La célèbre Carretera Austral vous emmène, sur plus de 1 200 km, dans le Sud extrême. Elle prolonge la Panaméricaine , la route adorée des aventuriers.

Puerto Montt se situe à environ deux tiers de la côte épique du Chili qui s'étend sur 4 270 km. Cette ville marque la pointe nord de la route Australe.

De Puerto Montt, dirigez-vous vers Chaitén, la plus grande ville de l'extrême nord de la Carretera Austral. C'est la porte d'entrée du parc Pumalín. Ce parc estjalonné de terrains de camping et sentiers pittoresques, serpentant à travers la forêt tempérée de Valdivian. Les chemins de randonnée mènent jusqu'aux lacs, cascades et immenses arbres millénaires du parc.

Dans la partie nord de la Carretera Austral, on peut faire une pause à Puyuhuapi. C'est une charmante ville, très isolée et souvent brumeuse. On s'étonne devant l'architecture typiquement allemande des maisons, héritées des colons allemands qui ont envahi la région dans les années 1930. Cette ville est le point de départ pour explorer le parc national de Queulat et ses glaciers suspendus et lagons, comme le Ventisquero Colgante.

Pour faire le plein de provisions alimentaires durant votre parcours, arrêtez-vous dans la ville de Coyhaique. Cela permet de partir en excursion d'une journée jusqu'à la réserve nationale de Coyhaique (entre une et 7h de randonnée).

Entre Puerto Río Tranquilo et Coyhaique se découvre une autre merveille de la Carretera Austral : la Villa Cerro Castillo. C'est un ancien village de pionniers et le point de départ des excursions vers la réserve nationale Cerro Castillo. Culminant à 2700 mètres, le Cerro Castillo et ses sommets de basalte accueillent de nombreux animaux, comme les huemules (le cerf du sud des Andes, en voie de disparition).

Au bord du lac General Carrera se trouve Puerto Río Tranquilo, une ville plutôt calme. Elle est connue pour ses cavernes et cathédrales de marbre. Il s'agit d'impressionnantes formations géologiques aux motifs tourbillonnants, accessibles uniquement par bateau ou kayak. La ville se trouve à 1h30 du parc national Laguna San Rafael. C'est le meilleur endroit pour observer des glaciers.

Sur la rive sud-est du Lago General Carrera, Chili Chico vaut également le détour. Cette ville baigne dans un microclimat exceptionnel, à la fois ensoleillé et chaud. Cette partie de la Carretera Austral est propice à la culture de cerises. On y trouve aussi 5 espèces endémiques de cactus. Mais Chile Chico est surtout le point idéal pour quitter la route mythique et se diriger vers l'Argentine.

Cochrane est la prochaine destination. On y vient pour le parc national de Patagonie , notamment dans le secteur sud. Dans cette zone se niche la Valle Chacabuco et la Réserve nationale Tamango, réputées pour l'extrême variété de leurs écosystèmes et leurs chemins de randonnée.

Pour un moment inédit, visitez Caleta Tortel. Accroché sur les bords boisés d'une petite colline et dominant les eaux bleu lait du lac en contrebas, ce village n'est sillonné par aucune route. Au-delà de son aspect pittoresque, avec ses trottoirs en bois et ses vieilles maisons de cyprès, la ville de Caleta Tortel permet de rejoindre plusieurs glaciers, comme Ventisquero Steffens et Jorge Montt.

La route marque sa fin à la Villa O'Higgins , l'occasion de découvrir le côté sauvage de la Patagonie. Ceinturée par de somptueux sommets des deux côtés, la ville donne accès au champ de glace du sud de la Patagonie , dont le fameux Glacier O'Higgins.

Carretera Austral, une belle route à longer

Longer la Carretera Australc'est comme avoir devant soi une immense vitrine de paysages différents. Toutes les formes de relief existant sur Terre parsèment l'itinéraire. D'abord se remarquent les anciennes forêts de mélèzes , des espèces pouvant vivre près de 4000 ans, notamment dans les parcs nationaux Alerce Andino et Hornopirén. Ces forêts sont bordées de magnifiques fjords.

Dans la région chilienne d'Aysén on découvre une vaste étendue de glaciers : le champ de glace du nord de la Patagonie. Le glacier suspendu de Queulat , situé près du village de Puyuhuapi, est l'un des principaux attraits de l'itinéraire. Le parc national du même nom est jalonné de virages serrés, de montées et de descentes assez raides. La végétation y est dense, avec des feuilles d'arbres géantes, des coigües, des nalcas et des lengas.

Le Lac General Carrera marque le centre de l'autoroute Austral. Il est entouré par de belles villes, comme Puerto Ibáñez ou Chile Chico, et doit sa renommée à ses cathédrales de marbre.

La rivière Baker séduit par ses eaux turquoise et son écoulement assez turbulent. Cachée dans les glaciers, elle offre une expérience unique aux amateurs de sensations fortes. Les eaux turbulentes et bleu turquoise du Chelenko sont d'autant plus intéressantes, car elles renferment plusieurs pierres précieuses…

La Vallée de Cochamó est aujourd'hui une destination emblématique pour les grimpeurs du monde entier grâce à ses gigantesques parois de granit. Celles-ci se dressent des deux côtés des eaux cristallines de la rivière éponyme.

Quand y aller ?

Le meilleur moment pour visiter la Carretera Austral se situe entre novembre et avril. Cette période représente la fin du printemps, la saison estivale et les débuts de l'automne en Patagonie. Le climat est à la fois sec et doux, avec une température variant entre 10° et 20˚C, surtout aux mois de janvier et février.

Comment parcourir la Carretera Austral ?

Il existe de nombreuses façons de parcourir la Carretera Austral.

Location de voiture

Pour ceux souhaitant visiter des endroits hors des sentiers battus, en toute liberté et confort, rien de mieux que de louer une voiture. Vous pouvez trouver d'autres voyageurs avec qui partager les frais.

Ferries

  • Puerto Montt-Chaitén : départ à 23h, le lundi, jeudi et vendredi. La durée de trajet est de 9h pour un tarif de CLP 17000/23$US.

  • Puerto Montt-Puerto Natales : départ à 16h tous les samedis, pour une durée de trajet de 3 jours, de la mi-octobre à avril. Le coût du trajet s'élève à 450$US minimum.

  • Quellon-Puerto Chacabuco : le ferry effectue 9 arrêts sur le parcours. Départ chaque mercredi et samedi à 23h, pour 31h de durée de trajet et un tarif s'élevant à CLP 18000/US$25.

Bus

Si votre budget est plutôt serré, les bus sont une bonne alternative de transport. Ils se rendent dans les villes principales jalonnant l'itinéraire. Si vous voyagez en bus, vous n'aurez pas à vous soucier des ferries. Le ticket de bus intègre tous les trajets à effectuer en ferry durant le parcours.

Quelques horaires de bus :

  • Bus Puerto Montt – Hornopirén Kemel : Départ chaque lundi-samedi à 8h30 ; lundi-vendredi à 11h30 ; samedi-dimanche à 12h ; lundi-dimanche à 14h30 et lundi-dimanche à 17h30. Le trajet dure 3h, pour un coût de 17$US (billet).

  • Bus Puerto Montt - Coyhaique : Départ chaque vendredi à 7h, pour 18h de durée de trajet et un coût de 56$US (billet).

  • Chaitén – Puyuhuapi : Départ chaque lundi, mercredi et vendredi à 16h, pour 3h de durée de trajet et un coût de 9$US (billet).

  • Chaitén – Coyhaique : Départ chaque mercredi et dimanche à 11h30, pour une durée de trajet de 9h et un tarif de 33$US (billet).

  • Cohrane – Villa O'Higgins : Départ chaque mercredi et samedi à 8h30, pour une durée de trajet de 6h30 et un tarif à 10$US (billet).

Auto-stop

L'auto-stop est une alternative amusante pour parcourir la Carretera Austral, même si plus contraignante.

4 photos