Le couvent de Zilukha

Le couvent de Zilukha réside à Gadem Lam dans la ville de Thimphou, sur les pentes du parcours de golf des dzongs de Thimphou et de Tashicho. Ce monastère pour femmes abrite plus de 70 sœurs.

 

Histoire

 

Le couvent de Zilukha ou Drubthob Goemba a vu le jour au XVe siècle à l'initiative de Drubthob Chakzampa. Ce dernier était la réincarnation de Druthob Thangtong Gyalpo, le constructeur de ponts de fer le plus habile du Bhoutan.

 

Aujourd'hui

 

Le couvent se définit comme un monastère de nonnes à Thimphou. Il s'agit également du plus grand couvent au Bhoutan. Les femmes y reçoivent une éducation de longue ou courte durée pour devenir des religieuses bouddhistes.

Le couvent de Zilukha a été aménagé au sein du monastère Drubthob Goemba, qui ne possède ni portes, ni sonnettes, ni gardes. La résidence accueille les femmes de 4 à 70 ans issues des familles pauvres. De petite taille, la résidence ressemble étrangement à un garage, sans trop de décors ou d'éléments architecturaux imposants.

Entre autres, découvrez la grande roue de prière, près de laquelle les sœurs récitent leur mantra. Laissez-vous transporter par le chant des religieuses qui font tourner gracieusement les moulins à prières. Les résidentes du monastère s'ouvrent volontiers aux échanges de connaissances si vous souhaitez comprendre leur vie et leur vision du monde. Entrez ensuite dans le bâtiment pour visiter le dortoir qui se révèle être simple et modeste. Faites un tour à la salle de prière qui s'imprègne d'une ambiance mystique à l'occasion des cultes. Dans cette pièce sacrée, c'est à l'ainée la plus vigoureuse que revient le privilège d'actionner la grande roue.

Si vous avez des questions d'ordre spirituel, une discussion avec les religieuses du couvent va certainement vous éclaircir les idées. Celles-ci s'appliquent pleinement à l'étude de la religion bouddhiste et entassent le maximum de connaissances afin de prodiguer de bons conseils aux dévots. Avant de quitter les lieux, admirez de loin le chörten situé dans la cour principale. Malheureusement, le site n'est pas accessible au grand public.

 

Comment s'y rendre

 

Des bus et des cars postaux assurent une liaison entre Thimphou et les villes principales du Bhoutan, comme Phuentsholing, Paro et Punakha. Des services de location d'autobus sont également disponibles dans la capitale pour profiter d'un itinéraire personnalisé vers le couvent. Pour atteindre le monastère, suivez la route qui dessert le bâtiment Télécom, puis continuez sur la voie au-dessus du terrain de golf de Gaden Lam.

1 photo