Phuket

Plus grande île de Thaïlande, Phuket s’étire dans la mer d’Andaman au sud-ouest de la Thaïlande. Paradis tropicale le plus populaire du pays, entre ses plages de rêve, ses excursions en pleine nature, ses fond marins incroyable ou encore sa cuisine des plus succulente, Phuket a de quoi ravir ses visiteurs.

Histoire

Phuket ne s’appelait pas comme tel auparavant, mais celle-ci fut connue des Européens sous le nom de Djonkseylon ou Junk Ceylon. Elle ne reçut son nom définitif « Phuket », dérivé du malais « Bukit » et signifiant « colline », que bien plus tard. Cette île intéressait particulièrement les Européens pour ses réserves d’étain. En 1685, les Français ont convenu avec les autorités thaïlandaises de l’époque d’un traité visant à l’exploitation de ce minerai, mais en 1688, ils ont été contraints de quitter le pays. Vers 1770, des commerçants britanniques débarquèrent à Phuket.

Par ailleurs, l’île ne fut pas épargnée par la guerre contre les Birmans. Certes, au début, elle pu éviter l’assaut de l’ennemi grâce à l’intervention de Francis Light. Ce dernier, en sillonnant les côtes de Phuket croisa les flottes birmanes qui s’apprêtaient à attaquer l’île. Il envoya donc un message aux insulaires de l’attaque imminente des envahisseurs. Malgré les mesures prises, les Birmans ont tout de même réussi à prendre possession de Phuket, mais cela ne dura pas. En effet, les ripostes menées par les locaux les ont conduits à battre en retraite et à quitter les lieux le 13 mars 1785.

Le XIXe siècle marqua l’arrivée des Chinois qui commencèrent à exploiter les mines d’étain. Lorsque Rama V arriva au trône, Phuket devint le centre administratif de la production d’étain. Quand le pays est passé du régime monarchique au régime parlementaire, Phuket devint une province autonome et par la même occasion, les premières plantations d’hévéas virent le jour sur l’île. Grâce à ces dernières, le pays fut reconnu à travers le monde pour sa production de caoutchoucs, et cela jusqu’à aujourd’hui.

L’île de Phuket s’est surtout fait connaître dans le domaine touristique au cours des années 70 quand les hippies ont commencé à s’intéresser à ce petit paradis terrestre. C’est vers le début des années 1980 que cette destination devint une des plus appréciées dans le monde.

Le Tsunami de décembre 2004

Cette catastrophe naturelle a laissé derrière elle un lourd passé pour les habitants de l’île. En effet, celle-ci a conduit à la perte de nombreuses vies et à la destruction d’une bonne partie des constructions sur les côtes.

Aujourd’hui

Phuket est une destination qui séduit de nombreux touristes venus de toutes les régions du globe grâce à ses innombrables attractions touristiques. Cette île est notamment réputée pour ses magnifiques plages, ses spots de plongée, ses marchés, ses temples, etc.

La ville de Phuket Town et notamment son quartier ancien vous plonge dans un décors coloré avec ses maisons coloniales jaunes, bleues, vertes… Nombreux de ces jolis bâtiments ont été convertis en hôtels, restaurants ou petites boutiques. En bord de plage, la ville se dévoile plus moderne avec de grands complexes hôteliers et autres infrastructures adaptées pour le tourisme.

La plongée sous-marine

Cette activité attire de nombreux passionnés sur l’île de Phuket. D’ailleurs, elle est faisable à n’importe quelle période de l’année et il y a tant de spots à découvrir. Pour profiter d’une excellente visibilité lors d’une randonnée subaquatique à Phuket, il faut se rendre sur place entre les mois de décembre et d’avril. Par ailleurs, d’avril à octobre, la mer devient plus agitée, ce qui réduit la visibilité. Pour ce qui est de la température moyenne de l’eau, celle-ci varie généralement entre 27° C et 31° C durant l’année. À part cela, l’île dispose de nombreux centres de plongée où les novices pourront s’initier à cette discipline.

La faune et la flore aquatique dans les eaux de Phuket

Quelle que soit la période de l’année où vous comptez explorer les fonds marins de Phuket, une chose est sûre, la vie sous-marine vous offrira toujours un spectacle exceptionnel. Vous serez notamment accueilli par des bancs de thons, des barracudas, des murènes, des poissons-perroquets, des seiches, des balistes, des raies mantas, des tortues, des requins…

Les spots à absolument découvrir

Shark Point

Cette adresse est située à une vingtaine de kilomètres à l’est de Phuket. Vous y trouverez un petit rocher doté de 3 pinacles constituant un abri naturel pour de nombreux poissons tropicaux.

Comme son nom l’indique, cet endroit est aussi un lieu fréquenté par les squales, notamment le requin léopard qui se repose souvent sur le fond sablonneux de l’océan.

King Cruiser

Le nom de ce spot vient d’un navire qui a coulé dans cette zone en 1997 après que celui-ci ait heurté un récif d’anémones. Depuis son naufrage, ce ferry s’est transformé en lieu de refuge pour les occupants de l’océan. Ce site s’adresse surtout aux plongeurs professionnels, entre autres, ceux qui ont la certification CMAS et PADI.

Anemone Reef

Situé à l’est de Phuket , il s’agit d’un piton rocheux se trouvant à environ 3 m sous la surface. Comme son nom laisse entendre, ce sont les anémones de mer qui recouvrent en grande partie cette zone, mais il y a aussi les coraux. La plupart des plongeurs considèrent ce spot comme étant un des meilleurs de la région. La présence des anémones et du plancton attire plusieurs espèces de poissons, pour ne citer que les maquereaux, les carangues, les barracudas, etc.

Les plages paradisiaques de Phuket

Patong Beach

Cette magnifique plage, s’étend sur environ 4 km et est bordée par de nombreux établissements touristiques. Elle est surtout animée la nuit avec son ambiance électrique. Dans la journée, l’atmosphère y est plus calme et les touristes en profite pour prendre un bain de soleil ou s’adonner à quelques activités balnéaires comme le jet-ski ou encore le parachute ascensionnel.

Jungle Beach

Si vous cherchez la tranquillité, optez pour cette plage qui se trouve au sud de Phuket. Après s’être laissé aller au farniente sur le rivage, vous pouvez faire du snorkeling.

Surin Beach

Cette plage, située à l’ouest de l’île, est surtout célèbre pour ses eaux turquoise bordées par une magnifique bande de sable clair. Elle est également réputée pour ses nombreux restaurants installés en bord de mer.

Il s’agit d’un endroit très apprécié par les surfeurs entre avril et octobre.

Climat

Du fait de sa proximité avec l’équateur, Phuket bénéficie d’un climat de mousson tropical. L’île connaît 2 saisons, la saison sèche et la saison des pluies. La période sèche s’étend généralement de décembre à mars. Cependant, il faut savoir que même durant cette période, on note souvent quelques averses en fin de journée. Pour ce qui est de la saison des précipitations, celles-ci commencent dès le mois d’avril pour finir en novembre.

Le meilleur moment de l’année pour visiter Phuket se situe entre les mois de décembre et de février . En effet, la moyenne des températures oscille entre 22°et 34° C.

Comment s’y rendre ?

Pour accéder à l’île de Phuket, vous pouvez choisir entre l’avion, le bus ou la voiture. Le train est aussi une option envisageable, mais il convient de préciser qu’il n’y a pas de réseau ferroviaire sur l’île. En effet, la gare la plus proche se trouve à Surat Thani. Depuis cette ville, il faut alors prendre un bus pour l’île.

En bus

Depuis Bangkok, vous pouvez prendre une ligne à destination de Phuket à la gare routière de Mo Chit. La distance qui sépare la capitale de l’île est d’environ 900 km. Il existe plusieurs niveaux de confort selon les compagnies. Il y a notamment les bus VIP qui dispose de l’air conditionné et des sièges confortables. Pour ce genre de véhicule, comptez dans les 1 000 bahts l’aller simple.

En voiture

Si vous souhaitez voyager en véhicule privé, il faudra compter dans les 10 h de route avant d’arriver à Phuket, mais cela vous permettra d’apprécier la beauté du Sud de la Thaïlande. De nombreuses voitures de location sont visibles à l’aéroport de Bangkok.

En avion

Plus de 50 vols par jour vont à destination de Phuket à l’aéroport de Bangkok. Ils sont souvent assurés par les compagnies aériennes locales. ( Nok Air, Bangkok Airways, Thai Airways International, etc.)