Le col de Dochula

Le col de Dochula situé à plus de 3000 mètres d’altitude sur le chemin de Punakha depuis Thimphou, est un site très prisé de ceux qui veulent profiter d’une vue panoramique à 360 degrés sur la chaîne de l’Himalaya. Ses 108 chörtens surplombent la vallée et en font aujourd’hui un lieu mythique et une destination spirituelle unique au Bhoutan.

Histoire

La construction des 108 chörtens a été ordonnée par sa majesté la reine Ashi Dorji Wangmo Wangchuk en juin 2004, lorsque le roi est rentré à Thimphou après la guerre "Operation all Clear." Ainsi, ces vestiges représentent un mémorial en l'honneur des soldats bhoutanais tués dans la bataille contre les insurgés Assamais de l'Inde.

Ces monuments marquent également la victoire du roi Jigme Singye Wangchuck qui a délogé les rebelles de leurs camps.

Chaque temple construit sur le col de Dochula raconte, à travers sa structure, la vie d'une guerrière suprême adoptant une vision d’avenir marquée par l’histoire et la mythologie.

Aujourd’hui

Situé à 3100 mètres d'altitude, le col de Dochula est régulièrement recouvert de neige. À l’est, les sommets de l'Himalaya semblent veiller sur les 108 chörtens et le monastère du Druk Wangyal Lhakhang.

Le col est accessible après une belle randonnée. Bien que le sommet soit souvent brumeux, il n’est pas rare de jouir d’une splendide vue sur l’Himalaya.

Un très joli jardin botanique orne les alentours du col où vous découvrirez de nombreux rhododendrons.

Les chörtens Druk Wangyal Khang Zhang

Les chörtens ont été construits sur une butte de terre, ils se présentent comme un mémorial en l’honneur des soldats bhoutanais, tués au cours de la bataille de décembre 2003 contre les insurgés assamais indiens.

Ils sont disposés sur trois niveaux autour du chörten principal : le premier en compte 45, le second 36 et le dernier 27.

À chaque mètre une fosse creusée dans le sol au centre dévoile des offrandes symboliques de grains et d'ustensiles de bronze remplis de beurre. À l'étape suivante, au fur et à mesure que la hauteur des chörtens augmente, des sculptures de dieux bouddhistes en argile son enterrées.

Le monastère du Druk Wangyal Lhakhang

Le temple a été construit après les chörtens. Placé au sommet du col, le monastère se dévoile dans un paysage naturel formé de forêts vierges de l’Himalaya en toile de fond. Inauguré en juin 2008, le monastère affiche de splendide peintures présentant la richesse de l’histoire du Bhoutan.

Le monastère abrite dans sa cour le festival du Druk Wangyal Lhakhang. Cet évènement se déroule chaque 13 décembre. C’est au cours de cette fête qu’il vous sera possible d’admirer la beauté de la culture et de l’art bhoutanais. Crée en 2011, ce festival commémore la victoire, en 2003, du quatrième Druk Gyalpo et des Forces Armées. Pour l’occasion un tsechu spécial réalise des danses masquées lors d’un grand festival.

Comment s’y rendre

Thimphou est située à 53 km de l’aéroport de Paro qui est au sud-ouest du Bhoutan. Désormais, il existe deux compagnies aériennes qui opèrent depuis l’aéroport de Paro. Il vous est vivement recommandé de monter à bord de la navette de votre tour-opérateur pour atteindre Thimphou.

5 photos