Montage de la yourte

Symbole par excellence du Kirghizistan et de sa culture nomade, la yourte reste très rependue dans le pays. Utilisée pour les fêtes de famille, elle sert aussi d’habitation aux bergers, notamment l’été, lorsqu’ils quittent leurs villages pour se rendre dans les paturages de montagne.

Pendant votre voyage au Kirghizistan, vous n’aurez pas seulement plusieurs fois l’occasion de dormir sous une vraie yourte : il sera aussi possible d’apprendre à monter une yourte ! Dans le village de Kyzyl-Tuu au sud du lac Issyk Kul, chaque famille fabrique les yourtes de A à Z. Ce savoir-faire, passé de génération en génération, permet de conserver cet art unique. D’ailleurs, les locaux ne vendent pas seulement leurs yourtes à l’intérieur du Kirghizistan, mais recoivent beaucoup de commandes depuis l’étranger.

Visitez l’une de ces familles pour apprendre tous les secrets de la fabrication d’une yourte : quel bois est utilisé et comment le sécher, comment couper le bois et le peindre, comment fabriquer les murs de la yourte, quels matériaux sont employés… Vous verrez que la yourte kirghize n’est faite que d’éléments naturels, comme le cuir, le feutre et le bois, et sans un clous.

Vous aurez ensuite l’occasion d’aider vos hôtes à monter la yourte Ces familles participent même aux Jeux Nomades Mondiaux pour les concours de rapidité de montage de yourte. Vous le comprendrez vite, la yourte fait l’union, car il faut un village pour la monter !

Après l’effort, le réconfort : déchaussez vous pour entrer dans la yourte et déguster une bonne tasse de thé !