Moray

Situé à 50 km au nord-ouest de Cuzco au Pérou, Moray dévoile une autre facette de l'ingéniosité de la civilisation Inca grâce à ses impressionnantes terrasses agricoles.

Ce site archéologique en forme d' amphithéâtre offre un panorama spectaculaire, surtout en saison humide grâce à ses terrasses emplies d'herbes verdoyantes.

Les amoureux de la nature, du tourisme sportif (trek, randonnée, etc.) ainsi que de découvertes historiques et culturelles y trouveront satisfaction.

Lors de votre voyage au Pérou , ne manquez pas de passer par la Vallée sacrée pour voir le centre de recherches agricoles de Moray et les autres merveilles de la terre des Andes, les salines de Maras, Machu Picchu, etc.

Histoire

Etymologiquement, Moray viendrait de deux mots quechua : « Amoray » faisant référence aux champs de maïs ou au mois de la récolte, soit le mois de mai et du mot « Moraya » correspondant à la pomme de terre déshydratée.

Le site de Moray a été abandonné après la conquête espagnole.

En 1932, il fut retrouvé tout couvert de jungle lors d'une expédition de Shirppe Johnson.

Actuellement restauré, il est devenu un site archéologique et touristique qui attire de nombreux voyageurs.

Moray renferme deux autres « amphithéâtres » plus petits que celui déjà mentionné. Ils ne sont plus en bon état et donc moins connus.

L'un d'eux jouxte le site principal, un peu plus au-dessus et faisait partie intégrante de celui- ci.

On trouve peu d'informations sur l'autre petit amphithéâtre agricole.

Moray, laboratoire de recherches agricoles

Niché au cœur de la Vallée sacrée des Incas , Moray se démarque par sa série de terrasses circulaires

qui s'entreposent entre elles en escaliers d'environ 100 m de profondeur, rassemblant 12 niveaux.

Chaque niveau mesure 2 m de hauteur. Ces terrasses disposées en cercles concentriques le long des courbes de niveau ont été utilisées par les Incas pour pratiquer des expériences de cultures. Elles ont

été construites sur des murs de soutènement remplis de terre fertile. La couche épaisse de ces murs

emmagasine la chaleur pendant la journée et la diffuse durant la nuit.

Leurs différentes positions stratégiques permettaient de créer toute une série de microclimats.

Les terrasses au fond central de l'amphithéâtre jouissent de températures plus élevées.

Au fur et à mesure que l'on monte de niveau, la température diminue de 5°C environ. C'est ainsi que les Incas ont su simuler différents types de microclimats pour leurs expériences agricoles de l'époque.

De plus, en sous-sol, un système de stockage d'eau de pluie servait à irriguer les terrasses. Il s'agissait d'un système d'irrigation assez complexe montrant encore une fois le savoir-faire incaïque en matière d'agriculture.

Plus de 250 espèces végétales ont été cultivées dans ce laboratoire de recherches agricoles.

Ce site aurait servi aussi à prévoir les rendements agricoles dans la Vallée sacrée et bien d'autres terres de l'Empire inca.

A Moray, les Incas ont également tenté d'acclimater certaines plantes exotiques aux conditions locales.

Certains chercheurs ont indiqué que le site archéologique de Moray aurait également été employé

comme observatoire astronomique et centre de prévision météorologique par les Incas. Ces derniers

observaient les mouvements de la lumière solaire et des ombres derrières les montagnes pour anticiper les changements météorologiques et astronomiques.

Quand visiter Moray ?

Moray connaît un climat tropical montagnard avec une température moyenne de 20°C toute l'année.

Toutefois, les variations de températures entre le jour et la nuit sont assez importantes.

La saison sèche se situe entre Avril et Octobre et se caractérise par l'absence des pluies. Vous pouvez venir durant cette période, surtout si vous êtes fans de treks et de randonnées.

Toutefois, les terrasses de Moray manqueront de charme naturel en saison sèche , car la verdure leur fera défaut.

Les pluies seront abondantes entre Novembre et Mars. En cette période, les treks et les randonnées seront moins favorables pour les touristes. Toutefois , les terrasses de Moray se parent d'une magnifique verdure qui épatera les fans de la photographie paysagère et les amoureux de la nature.