Katmandou Durbar Square

Le Katmandou Durbar Square situé au sud de Thamel, constitue le cœur du vieux Katmandou. Il regroupe en réalité trois places contigües : Basantapur Square au sud, Durbar Square à l'ouest et son prolongement au nord-est donnant sur Makhan Tole. C'est sans doute l'un des premiers endroits à visiter lorsque l'on arrive à Katmandou. S'y trouvent de nombreux temples à toits multiples, l'immense temple dédié à la déesse Taleju, Kasthamandap le plus vieil édifice de la vallée de Katmandou, le Kumari Bahal demeure de la déesse vivante Kumari et l'ancien palais royal Hanuman Dhoka.

Histoire

Le Durbar Square de Katmandou fut autrefois la place où les rois de la ville étaient couronnés et légitimés. On situe la création des bâtiments qui s’y trouvent vers le XVIIème et le XVIIIème siècle.
Lorsque Katmandou devint indépendante sous le règne du roi Ratna Malla, les palais qui s’y trouvaient, devinrent le palais royal pour les rois Malla.
Il faut savoir qu'avant l’unification du Népal, le pays se composait de petits royaumes et de places Durbar, qui sont aujourd'hui considérées comme les vestiges les plus importants de cette époque.
La majorité des édifices ont d'ailleurs subit des rénovations après le grand tremblement de terre de 1934. En 1979, il fut inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.
Jusqu'en 2001, la place Dubar Square de Katmandou était alors le centre des événements impériaux.
Le gros tremblement de terre de 2015 toucha malheureusement Katmandou et ces édifices qui ont pu une nouvelle fois être reconstruits et rénovés.

Visite de la place Katmandou Durbar Square

Le Durbar Square est l’endroit idéal pour débuter la visite de Katmandou et découvrir les anciens bâtiments de la vallée.
Le nom « Durbar Square » désigne les places et les zones situées face aux anciens palais royaux du Népal.
La place Durbar Square de Katmandou est constituée de temples, d’idoles, de tribunaux ouverts, de fontaines d'eau et attire de nombreux touristes et fidèles.
Durbar Square est composée de trois grandes places liées entre elles :

  • Basantapur Square, au sud qui accueillait autrefois les éléphants royaux est aujourd'hui une place où sont installés des stands et boutiques de souvenirs.
  • Durbar Square à l'ouest avec le palais royal et les nombreux temples.
  • Makhan Tole au nord est dévoile l'entrée du Hanuman Dhoka et quelques petits temples.
    La place recèle de secrets, de petits temples et sanctuaires qui renferment des statues de divinités où les Newars prient pour leur voyage. Durbar Square regorgent aussi de plusieurs temples dédiés aux dieux Shiva, Vishnu, Ganesh, Bhairab, mais aussi pour les déesses Taleju et Parvati. Le temples se composent a peu près tous de la même façon avec des murs en briques ou en pierre et des toits superposés.
    On retiendra tout de même le temple de Vishnu, fait en bois et en pierre, celui de Bhimsen Mandir au nord, gardé par deux statues de lions recouverts de décorations dorées, le temple de Krishna Mandir, un magnifique édifice fait en pierre sans oublier le temple de Karnarayana que les Newars désignent comme le temple du Kamasutra. Du haut du temple Maju Deval, vous pourrez admirer la place dans toute sa splendeur et assister aux différentes scènes de vie, si caractéristique de Dubar Square.
    Plusieurs vendeurs ambulants et petites échoppent pullulent à tous les coins de rues et proposent divers objets souvenirs, vêtements, bijoux, objets artisanaux, matériels de montagnes permettant d'animer la place à tout heure de la journée.

Horaires et tarifs d’entrée

Depuis quelques années la visite du Durbar square de Kathmandou est payante et coûte 200 NPR. Une fois le droit d'entrée payé, il est possible de demander un laissez-passer pour pouvoir y retourner sans être obligé de payer à nouveau.