La ligne circulaire Yamanote

Signifiant littéralement « ligne du côté de la monta gne », Yamanote est une ligne ferroviaire d'envergure exploitée par East Japan Railway Company au Japon. Elle se distingue particulièrement par son installation en forme de boucle surélevée qui mesure 34,5 km constituée de 2 pistes. En desservant la majeure partie des axes principaux de Tokyo , elle se voit comme l'une des lignes les plus chargées de la ville.

En reliant les stations les plus fréquentées de la région, son tracé délimite le centre de la capitale japonaise. Grâce à ce design particulier, la ligne Yamanote est considérée comme étant une figure emblématique du Japon.

Histoire

L'origine de la ligne Yamanote était basée sur la construction d'une voie ferrée établie entre Shinagawa et Akabane en 1885. S'ensuivit alors en 1903 une seconde structure dans la partie nord, qui avait relié Ikebukuro et Tabata. En 1909, les deux lignes principales furent simultanément jointes et combinées avec celles de Chuo et Keihin-Tohoku, localisées entre les gares de Nakano et Tokyo.

En 1925, une nouvelle liaison nord-sud, mise en place entre les gares de Kanda et Ueno, permit de compléter la boucle tout en traversant le centre de la ville. En 1971, la gare de Nishi-Nippori aurait représenté la dernière installation intégrée au tracé.

Aujourd'hui

Yamanote gère actuellement 29 stations numérotées, dotées chacune de leurs signes distinctifs. Takanawa Gateway, qui constitue le plus gros tronçon de la ligne, vient s'ajouter au réseau. À noter que tout départ s'effectue systématiquement depuis Shinagawa dans le sens des aiguilles d'une montre. Le trajet se déroule en sens inverse à partir de Nishi-Nippori. Il existe toutefois d'autres lignes praticables en plus du Yamanote telles que Chuo, Keihin-Tohoku, Sobu et Saikyo.

Grâce à l'évolution perpétuelle de la technologie, il a été envisagé un remplacement des rames automotrices par la nouvelle série E235. La synchronisation des horaires doit généralement assurer le bon déroulement du trafic, sauf en cas d'imprévus. Afin d'en savoir plus sur le planning, il suffit de consulter le site ou l'application Android Hyperdia.

Parcours avantageux sur la ligne Yamanote

Effectivement, cette ceinture de rails ouvre un accès pratique aux lieux d'intérêts les plus incontournables du pays japonais. En voici quelques exemples.

Près de la station de Shinjuku , vous aurez une vue magnifique depuis un observatoire situé au 45e étage d'une tour. Ensuite, découvrez le jardin national Shinjuku Gyoen pour continuer ensuite au quartier Kagurazaka. De nuit, jetez un coup d'œil à la station Shin-Okubo qui dévoile un charme irrésistible.

La station de Yoyogi , qui dévoile une position stratégique, se situe entre l'entrée nord du sanctuaire Meiji, une partie du parc Yoyogi et le jardin national Shinjuku Gyoen. Dans la foulée, profitez-en pour côtoyer d'autres quartiers intéressants.

La station de Harajuku présente un accès direct au parc Yoyogi, puis à l'une des rues commerçantes les plus célèbres de Tokyo : Takeshita.

La station de Shibuya est mondialement réputée pour son carrefour portant le même nom. Celui-ci regroupe des centres commerciaux ainsi que des entreprises. Dans cet quartier se trouve également le centre culturel de Bunkamura.

La station de Meguro offre l'opportunité de vous diriger vers le canal Meguro, site très réputé durant la floraison des cerisiers. Non loin se trouve le Tokyo Teien Art Museum.

La gare de Tokyo vous indiquera l'un des centres d'affaires les plus illustres du Japon : Marunouchi. À la tombée de la nuit, observez cette station dans un décor époustouflant grâce à son système d'éclairage. Repérez par la suite le Kitchen Street et l'Imperial Palace East Garden , propice aux promenades.

La station de Ahikibara , connectée à plusieurs lignes en plein cœur de Tokyo, présente un quartier abritant de nombreux magasins d'électronique, à savoir Akky, Yamada, Denki et Sofmap. Vous y dénicherez toutes les nouveautés issues des technologies les plus récentes.

À proximité de la station d'Ueno se trouvent le musée Royal et le parc d'Ueno. Ce dernier abrite des petits sanctuaires dotés chacun d'une réelle beauté. Par la même occasion, il s'avère possible d'effectuer un tour au zoo d'Ueno. Après quoi, poursuivez en direction du Tokyo Metropolitan Art Museum.