La pavillon d'argent Ginkaku-ji

Son authenticité esthétique se voit à sa construction en bois laqué, à travers sa mer de sable gris, son allée de bambous et son jardin de mousse. Le temple bouddhiste Ginkaku-ji surnommé « le temple au Pavillon d’Argent » magnifie le quartier Higashiyama. À inscrire absolument dans la liste de vos visites lors de votre séjour à Kyoto.

Histoire

Ashikaga Yoshimasa fit construire le temple de Ginkaku-ji en 1482 pour être le rival du Kinkagu-ji érigé par son grand-père Ashikaga Yoshimitsu. L’édifice lui servit de lieu de retraite lorsqu’il recherchait le calme et la solitude. Alors que le shogun entreprenait de recouvrir d’argent le monument, la guerre d’Onin en 1467 l’empêcha de réaliser son projet. En 1485, Yoshimasa se convertit en moine bouddhiste zen. Après sa mort, le temple fut nommé Joshoji. Le temple de Ginkaku-ji échappa aux différents désastres suivant la guerre d’Onin.

Le temple de Ginkaku Aujourd’hui

Avec l’expansion de la culture traditionnelle au sein de la région de Kyoto, le temple de Ginkaku-ji porte également le nom de Higashiama Bunka, en référence à la culture de la montagne de l’Est.

Les attraits du temple de Ginkaku-ji

Préparez-vous à être subjugué par le paysage en intégrant le temple de Ginkaku-jin ! Le bâtiment se fond dans un cadre boisé et verdoyant. Vous aurez une superbe vue d’ensemble depuis l’étang Kinkyo-chi.

Le complexe doit surtout sa renommée à son jardin de pierres et de sable. Au cœur même de l’enclos se dresse un amas de sable nommé Ko getsudai, symbole du mont Fuji. Un autre décor sublime, la petite forêt de bambous du temple de Ginkaku-ji laisse émerger un jardin japonais de mousse. Cet endroit aménagé à flanc de montagne est un agréable lieu de promenade.

Un panorama qui s’immortalise absolument, la vue du temple Ginkaku-ji et du Togudo, avec en toile de fond des nuages filtrant la lumière du soleil, est tout simplement magique. Le Togudo désigne le bâtiment situé à gauche du Pavillon d’Argent. Il est classé Trésor national du Japon.

Ouverture et tarifs

Les heures d’ouverture du temple Ginkaku-ji sont planifiées comme tels :

  • Tous les jours de 8 h 30 à 17 h, de mars à novembre ;
  • Tous les jours de 9 h à 16 h 30, de décembre à février.

L’entrée coûte 500 ¥, soit ²environ 4,22 €.

Comment s’y rendre ?

Vous pouvez rejoindre le temple Ginkaku-ji en bus. Pour ce faire, vous avez le choix entre les lignes 5, 17 ou 100 depuis la gare de Kyoto. Le voyage dure 40 min et coûte 230 ¥ (à peu près 1,94 €). Arrivé à la station de Ginkaku-ji, comptez quelques minutes de marche pour rejoindre le temple de Ginkaku-ji. Pour gagner du temps, des voitures de location sont disponibles au sein de la gare de la capitale.

La méthode suivante consiste à parcourir le Chemin de la Philosophie en partant du nord-est de Kyoto. Ce sentier descendant le long d’un canal permet d’accéder directement au temple au bout de quelques minutes de marche.

Sites touristiques à proximité

Mis à part le Chemin de la Philosophie, d’autres attractions n’attendent que votre visite :

  • Le temple artistique Honen-in ;
  • Le Mont Daimonji ;
  • L’Eikan-do ;
  • Le sanctuaire Heian-jingu ;
  • Le complexe d’arts martiaux Butokuden, etc.
0 photos