Île de Flores

Parmi les nombreuses îles de l’archipel indonésien à absolument visiter, il y a celle de Florès. Cette dernière fait partie des petites îles de la Sonde. Son nom est issu du portugais Flores qui signifie en français « fleur ». Elle couvre une superficie de près de 14 300 km² et se situe à environ 767 km au nord-ouest de l’Australie.

Histoire

La venue des étrangers sur l’île de Florès a été, dans un premier temps, marquée par l’arrivée des Portugais, puis par l’ordre des Prêcheurs à Larantuka vers le début du XVI e siècle. Plus tard, au XIX e siècle, les Néerlandais ont commencé à débarquer sur l’île entre 1838 et 1846. Ils se sont surtout intéressés au commerce d’esclaves, mais aussi au pillage des épaves qui était une pratique courante à cette époque. En 1890, la troupe néerlandaise renforce sa présence à Florès en déployant plusieurs de ses soldats pour protéger une exploitation minière.

Flores en 1992

Cette année là, la ville d’Ende qui se trouve sur la côte sud de l’île fut détruite par un violent séisme, puis par un gigantesque raz-de-marée. Ces catastrophes naturelles ont laissé un lourd bilan humain et matériel. Le port local, par exemple, fut totalement ravagé. À cette époque celui-ci accueillait le coprah, le premier produit d’exportation du territoire.

Découverte des fossiles de l’Homo floriensis à Flores

L’île de Florès abritait un hominidé dont la taille ne dépassait pas les 1m50. En effet, des fossiles de cet individu furent découverts dans la grotte de Liang Bua en 2003. Les paléontologues l’ayant trouvé l’ont baptisé sous le nom scientifique d’ Homo floresiensis ou « l’Homme de Florès ». D’après les études menées par les chercheurs, ce spécimen n’est autre qu’une version naine de l’Homo erectus. Selon eux, une population de pygmée aurait vécu sur l’île il y a plusieurs dizaines de milliers d’années.

D’autres informations à connaître sur Florès

En moyenne, il faut entre 5 à 6 jours pour visiter l’île dans sa totalité. L’île de Florès comptait près de 1 831 472 habitants en 2010. Contrairement à d’autres îles du territoire, celle-ci est moins fréquentée, mais cela ne veut pas dire qu’elle ne possède pas d’attractions intéressantes à découvrir. Il faut savoir qu’une route unique nommée la Trans-Flores Highway relie la partie ouest de l’île à sa partie est. Cette voie se termine respectivement à Labuan Bajo sur le côté occidental et à Larantuka sur le côté oriental de Florès.

Culture

Plus de la moitié de la population de l’île de Florès suit le catholicisme et cela est en grande partie dû à l’introduction de cette religion par les Portugais durant l’époque coloniale. En ce qui concerne les langues parlées, celles-ci diffèrent selon les régions. On a notamment le ngadha, l’ende, le nage, le lio, le keo ou encore le palu’e.

Que voir sur l’île de Florès ?

Des vacances sur l’île de Florès riment avec beaucoup de découvertes et de rencontres. En effet, cette destination est, entre autres, réputée pour ses plages paradisiaques encore bien préservées. À part la beauté de ses rivages, ce bout de terre est aussi célèbre pour son volcan appelé Kelimutu. Ce dernier abrite 3 lacs colorés qui changent régulièrement d’aspect en fonction du taux d’acidité de l’eau. Tantôt l’un arbore une couleur turquoise tandis que les deux autres peuvent être de couleur noir ou bleu foncé. Hormis ces merveilles naturelles, l’île de Florès constitue également une adresse idéale pour côtoyer ses habitants et mieux connaître leurs coutumes et leur mode de vie. En général, les habitants du territoire sont de nature joyeuse et sympathique. Ils vivent de la pêche (pour ceux qui vivent près des côtes) ou de la culture du riz, de café, de banane, de cacao, etc.

Zoom sur le volcan de Kelimutu

Si vous aimez les randonnées en hauteur, le volcan Kelimutu s’avère une adresse parfaite pour vous. Cette merveille naturelle est considérée comme étant l’emblème même de l’île de Flores. Celle-ci s’élève à près de 1 639 m d’altitude. Elle est surtout célèbre pour ses 3 lacs dont la couleur se voit modifié en fonction de la saison et de la composition chimique de ses eaux. Il faut savoir que le petit village de Moni constitue le point de départ pour les excursions vers le Kelimutu. D’une manière générale, les touristes accomplissent leur virée en montagne à l’aube afin d’atteindre le sommet au moment du levé de soleil. Toutefois, il y a ceux qui préfèrent s’aventurer sur ce massif un peu plus tard dans la journée, car parfois la visibilité est mauvaise de bon matin à cause des nuages qui se forment autour du volcan.

Petite anecdote sur les lacs du Kelimutu

D’après la croyance des habitants de l’île, quand une personne meurt (un natif du coin bien entendu), son âme part directement dans un des lacs. Selon eux, chaque esprit se dirige vers un des lacs selon son âge et sa personnalité (jovial, anxieux, nerveux, grincheux…)

Quand planifier les vacances sur l’île de Flores ?

Pour profiter d’une bonne condition météo lors de votre séjour sur l’île de Flores, venez-y entre juin et octobre. En effet, il fait généralement beau entre ces mois. En outre, la saison pluviale s’étend souvent entre novembre et mars, cela notamment dans la partie occidentale de l’île. Par ailleurs, en ce qui concerne les températures locales, cela dépend de l’endroit où vous vous trouverez. Si vous êtes du côté de Labuan Bajo ou de Maumere, 2 localités situées en bord de mer, les températures oscillent généralement entre 31° C et 35° C durant la journée. Toutefois, dans la soirée, il commence à faire un peu plus frais, alors il faudra prévoir un vêtement qui pourra vous tenir au chaud. Par contre, si vous visitez des zones montagneuses comme le volcan du kelimutu dans ce cas, il est préférable d’apporter plusieurs habits chauds.

Comment s’y rendre ?

L’île de Flores est accessible par voie aérienne ou maritime. Le choix du moyen de transport dépendra alors de vos préférences. Si vous optez pour l’avion, sachez que plusieurs compagnies desservent cette destination (Wings Air, Lion Air, Merpati, etc.). Les principaux aéroports de l’île se trouvent respectivement à Labuan Bajo et à Maumere. Les vols viennent des autres îles indonésiennes telles que Bali, Java ou encore Timor.

Dans le cas où vous préfèreriez les voyages en bateau, vous avez la possibilité de prendre un ferry depuis toutes les villes portuaires du territoire indonésien. En général, le confort à bord de ces embarcations est assez rudimentaire. Dans le cas où vous prenez un ferry depuis Lombok, il vous faudra débourser environ 750 000 IDR.

Comment se déplacer sur l’île de Flores ?

En bus

Les locaux utilisent souvent ce moyen de locomotion pour se déplacer de ville en ville. Si vous souhaitez tenter une nouvelle expérience et partager quelques kilomètres en compagnie des habitants, choisissez-le. Ce transport en commun est certes peu coûteux, mais dans la majorité des cas, il est toujours bondé de monde.

En scooter

Le deux-roues est sans doute un des moyens les plus pratiques pour visiter l’île. En général, ce genre de véhicule est proposé en location par les établissements d’hébergement locaux.

En taxi partagé

Il s’agit ici du moyen de déplacement le plus rentable si l’on voyage en famille ou en groupe. Le confort à bord est nettement supérieur par rapport à un bus.