Denpasar

Capitale de l'île de Bali , Denpasar est une étape incontournable d'un voyage à Bali pour explorer l'île dont la renommée n'est plus à vanter. Partagée entre tradition et modernité, cette ville est recommandée à tous les voyageurs souhaitant rester à l'écart des grands sites touristiques, tout en maintenant le confort d'une grande ville.

Histoire

Denpasar est une ville au riche passé historique. De nombreuses traces physiques, linguistiques et éthiques y témoignent d'une ancienne présence étrangère. On peut citer, à titre d'exemple, les inscriptions séculaires de Blanjong et les découvertes à Sanur.

Denpasar fut également l' ancienne capitale du royaume de Badung. Visiter celle-ci, c'est un peu comme découvrir l'histoire du pays tout entier.

Ses contours furent tracés par les colons néerlandais au début du XXème siècle. À l'aspect traditionnel du village aux maisons princières et brahmaniques , les Hollandais superposèrent les structures minimales d'un gouvernement moderne, notamment en édifiant des bureaux de poste, des écoles, des commissariats de police, etc.

En dépit de tout cela, l'urbanisation peut être encore considérée comme lente. Ce n'est qu'à partir de 1958, date à laquelle Denpasar devint la capitale de Bali , que tout s'accéléra. Un aéroport fut érigé et les infrastructures hôtelières commencèrent à affluer. Cette ville est une parfaite illustration de la nouvelle Indonésie. Effectivement, en très peu de temps, ce qui ne fut qu'un petit centre administratif de l'empire colonial, devient, au lendemain de l' Indépendance indonésienne , une grande métropole abritant plusieurs milliers d'habitants.

Denpasar aujourd'hui

Située au sud de Bali , Denpasar est un petit bijou où le mélange entre tradition et modernité a beaucoup à offrir. Entourée d'une nature magnifique, de plages, de rizières, de montagnes et de volcans, Denpasar est une destination à ne pas manquer lors d'un séjour en Indonésie. De plus, malgré le fait qu'elle soit devenue le centre gouvernemental et économique de l'île , la ville n'est pas encombrée de gratte-ciel et autres architectures modernes. Au contraire, elle a su conserver un caractère balinais bien distinctif que l'on retrouve dans de nombreux bâtiments tels que les banques, les bureaux, ou encore les centres commerciaux.

Bien qu'elle soit aujourd'hui l' une des villes les plus importantes de Bali , Denpasar garde une ambiance provinciale. On doit sûrement cela au fait que la ville reste un regroupement de petits villages resserrés autour des temples hindouistes et des quartiers de familles. Une promenade à travers cette métropole permet d'avoir un aperçu réel de la vie balinaise , de sa culture et de ses traditions. De plus, ses nombreux marchés, ses boutiques et centres commerciaux en font une place économique importante.

Pour avoir un aperçu complet de l'île, direction le Musée de Bali ( Museum Negeri Provinsi ). Fleuron des musées balinais , il explore tous les aspects culturels et historiques de la province, notamment grâce à aux expositions d'objets représentant chaque coin de Bali. Parmi les collections qui s'y trouvent, on peut ainsi citer des armes, des costumes traditionnels, des masques, des textiles, des accessoires religieux, des bijoux précieux et bien d'autres objets balinais.

Sur les abords Est de la ville : le parc Taman et le centre d'art Werdhi Budaya forment sans aucun doute le meilleur parc culturel de l'île. Associé à une école d'arts et de spectacles, il est composé d'un grand espace d'exposition, d'un musée, de salles de concert et d'amphithéâtres. On y trouve en permanence des expositions de costumes traditionnels et de sculptures sur bois rendue célèbre par Ubud , le bourg voisin.

Deux amphithéâtres à ciel ouvert et aux éclairages modernes combleront les amateurs de danse et de musique. On y organise régulièrement des spectacles ouverts au public, incluant des chorégraphies modernes et autres adaptations de danses balinaises. La singulière danse Kecak y est aussi produite tous les soirs entre 18h30 et 19h30. Comme sur tout le reste de l'île, les temples y sont nombreux. Parmi les plus réputés, vous trouverez le Pura Agung Jagatnatha (situé à côté du Musée de Bali ), le Pura Maospahit et le Puri Pemecutan.

Denpasar est également le point de départ de nombreuses excursions vers la région environnante : visites de temples, randonnées ou farniente vous sont facilement accessibles.

Climat et géographie

Capitale de Bali, Denpasar compte actuellement un peu plus d'un demi-million d'habitants. Elle est aux commandes des deux principaux points d'accès sur la mer : Kuta et Sanur. Cette position stratégique explique l'importance du rôle qu'elle a joué au XIXème siècle. Denpasar détermine également la direction de l'urbanisation contemporaine depuis que Sanur et Kuta sont devenues les principaux pôles de développement touristique de l'île.

Possédant un climat tropical, il pleut souvent à Bali. Cependant, de mai à octobre, les pluies se font plus rares. C'est le meilleur moment pour s'y rendre. Durant cette période, les températures oscillent entre 25° C et 35° C.

Comment s'y rendre ?

La plupart des arrivées à Bali se font par l' aéroport international de Ngurah Rai , situé à Tuban entre Kuta et Jimbaran , à environ 15 km de Denpasar, soit 30 minutes de route. Denpasar est facilement accessible en voiture ou taxi, quel que soit l'endroit où vous vous trouvez sur l'île. Toutefois, il est difficile de donner des indications horaires précises, car tout dépend notamment du trafic. Généralement, depuis Kuta, cela peut prendre de 15 à 45 minutes de route. Idem depuis Sanur ou Seminyak. Au final, comptez approximativement 30 minutes de route.