Basse Terre

Incontournable de l'archipel guadeloupéen, l'île de Basse-Terre réunit en elle toute une panoplie de richesses naturelles, historiques et culturelles intéressantes pour pimenter vos vacances dans les Petites Antilles. Avec son massif montagneux, cette destination promet un voyage dépaysant au cœur de sa végétation tropicale luxuriante et des aventures palpitantes, notamment pour les amoureux de la nature. Randonnée, canyoning, plongées, plages et chutes d'eau vous attendent à Basse-Terre, sans oublier le parc national et le jardin botanique du coin. Découvrez davantage ce qui pourrait rendre votre séjour à Basse-Terre des plus inoubliables.

Basse-Terre en quelques mots

Si la Guadeloupe est surnommée « l'île papillon », Basse-Terre qui se trouve dans sa partie occidentale est appelée « l'île aux belles eaux », soit « Karukera » en caraïbe. Cette île française de type volcanique et montagneuse s'étend sur une superficie de 848 km2 et était peuplée de 186 661 habitants en 2006. Correspondant à l'arrondissement de Basse-Terre, cette destination abrite dans sa partie sud-ouest, la ville de Basse-Terre, capitale administrative de la Guadeloupe et chef-lieu de l'île Basse-Terre. L'appellation « Basse-Terre » est donc partagée entre l'île, son arrondissement et son chef-lieu. Une précision importante, la ville de Basse-Terre a été classée Ville d'Art et d'Histoire depuis 1995.

Localisée dans la Mer des Caraïbes, l'île de Basse-Terre peut se vanter de sa situation géographique ainsi que de son relief montagneux et sous-marin, livrant un arsenal de visites magistrales. Ces facteurs sont d'ailleurs la source de ses richesses touristiques (plages, lagons, cascades, parc et jardin) faisant d'elle, une destination incontournable lors d'un voyage en Guadeloupe. Ils invitent également à se perdre dans des activités touristiques divertissantes telles que la baignade à la plage, la plongée, la randonnée vers les fameuses cascades, etc.

Vous avez tout intérêt à visiter Basse-Terre, car c'est la plus grande des îles composant l'archipel de la Guadeloupe. Le centre montagneux de l'île accueille le parc national de Guadeloupe, l'un des parcs nationaux de France et qui a une grande réputation en matière de richesse naturelle.

Que voir à Basse Terre ?

Patrimoine naturel

Le Parc national de la Guadeloupe

Son fort taux d'endémisme insulaire ainsi que sa richesse faunistique et floristique font sa particularité.  Le Parc national de la Guadeloupe s'étend au nord-ouest sur la quasi-totalité de la Basse - Terre, protégeant le point chaud de biodiversité des îles caraïbes. Immanquable de cette destination, il englobe en lui-seul de nombreuses curiosités de la Basse-Terre.

  • La Soufrière : le plus haut sommet des Petites Antilles se situe au sud de la Basse-Terre. S'élevant à 1 467 m d'altitude, ce volcan domine le paysage de « l'île aux belles eaux ». La Soufrière offre de magnifiques vues panoramiques sur la Guadeloupe et les îles avoisinantes.

  • Les Chutes du Carbet : ce sont les chutes les plus connues de la région. Situées près de Capesterre-Belle-Eau, ces trois fameuses cascades se succèdent et offrent plusieurs options de randonnées. La chute la plus haute atteint 115 m de haut.

  • Les Deux Mamelles : il s'agit de deux magnifiques sommets nommés : le piton de Pigeon ou Déboulé (768 m) et le piton de Petit-Bourg (716 m).

Parc des Mamelles

Niché au cœur du Parc National de Guadeloupe, ce parc a un drôle de nom pour un parc zoologique. La visite de ce site est à inclure indiscutablement dans un programme de vacances en famille à Guadeloupe. Abritant environ 85 espèces provenant de Guadeloupe, de la Caraïbe et de Guyane, ce parc zoologique ravira sûrement vos enfants. Rien de telle qu'une balade à travers une végétation luxuriante pour observer le Ti-Racoon, la mangouste ou l'iguane ainsi que des espèces exotiques comme le jaguar et le Panda roux. Incroyable arche de Noé tropicale des temps modernes, ce zoo répond aux critères de l'EAZA, label de qualité européen. Il serait regrettable de ne pas le visiter lors de votre passage à Basse-Terre.

Le jardin botanique Deshaies

Laissez-vous enivrer par les senteurs tropicales du jardin botanique Deshaies lors d'une promenade au cœur d'une magnifique végétation verdoyante. Ce site est également conseillé aux familles : il propose une passionnante leçon de botanique tropicale grandeur nature, surtout pour vos enfants. Les colibris et les petits perroquets multicolores attirés par la flore du jardin s'ajoutent aux couleurs envoutantes de ce coin fabuleux des Antilles.

Pour vous donner plus de choix parmi les sites naturels à visiter à Basse-Terre, nous citerons également l'île Caret dans le fameux Grand Cul-de-Sac marin, la cascade aux Ecrevisses, sans oublier les petits villages créoles des environs (Sainte-Rose, Vieux-Fort, etc.).

Patrimoines culturels et historiques

L'allée Dumanoir, à Capesterre Belle Eau

Cette superbe route rectiligne est bordée de palmiers royaux plantés au milieu du XIXe  siècle. Longue de 1 km, l'allée Dumanoir mène au Domaine Marquisat de Brinon. L'endroit offre un cadre idéal pour prendre des photos de souvenirs.

Patrimoines dans la ville de Basse-Terre

Rappelons que l'île de Basse-Terre regroupe 16 villes. Outre la ville de Basse-Terre, le chef-lieu, nous citerons également Baie-Mahault, Saint-Claude, Gourbeyre, Baillif, etc. Pour agrémenter votre séjour sur l'île, nous proposons la visite des monuments importants à Basse-Terre. Le fort Delgrès et la cathédrale Notre-Dame-de-Guadeloupe en sont des exemples.

Les bâtiments à Petit-Bourg

Les amateurs d'architecture y trouveront du plaisir. La ville de Petit-Bourg séduit par ses nombreux bâtiments d'Ali Tur, architecte français d'origine tunisienne, missionné pour la reconstruction d'édifices publics.

Que faire à Basse-Terre ?

Gravir la Grande Soufrière

Véritable challenge pour les randonneurs invétérés, le volcan de la Soufrière (1467 m) est l'un des sites guadeloupéens les plus appréciés des voyageurs. Situé au sud de Basse-Terre, il propose différentes possibilités de randonnées, une ascension d'1h45 jusqu'au sommet étant la plus recommandée.

Aux Bains Jaunes, à 950 m d'altitude, un spa naturel, un véritable lieu de détente vous attend suggérant des bains d'eau tiède (à 30°C) alimentés directement par des sources thermales provenant du volcan.

Baignade et plongée

La Grande-Anse située à Deshaies est la plus célèbre et l'une des plus belles plages de Guadeloupe. Dans la même ville se trouve également La Perle, offrant de magnifiques couchers de soleil entre les palmiers. Il y a aussi une autre Grande-Anse à Trois-Rivières se vantant de son superbe cadre naturel dépaysant grâce au sable noir, aux grands palmiers et cocotiers ainsi que les montagnes environnantes.

Pour faire de la plongée à Basse-Terre, la plage au sable noir de Malendure située dans la commune de Bouillante est l'endroit idéal. Cette réserve naturelle marine, intégrée au Parc national de Guadeloupe est composée des îlets Pigeon, très appréciés par les plongeurs pour la diversité de leur faune et de leur flore sous-marine. En plus, le lieu possède 1 000 ha de fonds sous-marins riches de quelques coraux mais surtout de poissons multicolores et de tortues.

Malendure regorge de clubs de plongée pour les séances d'initiation avec un moniteur et la location de matériel. Les Heures Saines, sur le rocher de Malendure, est l'un des clubs les plus anciens et réputés. Pour accéder au site, vous devez traverser la mer jusqu'aux îlets en bateau.

Emprunter la Route de la Traversée

Découvrez la richesse de l'écosystème guadeloupéen en parcourant la Route de la Traversée d'environ 25 km de long. Outre les paysages frais et luxuriants sur la route, elle passe à proximité de plusieurs sites importants. La Cascade aux Ecrevisses et le Parc des Mamelles susmentionnés en sont des exemples. Nous citerons également le Saut de la Lézarde, la Maison de la Forêt (Parc national de Guadeloupe) et le sentier de Bras-David (immersion sécurisée en forêt).

6 photos