Raquira

Ráquira, dans le département de Boyacá, dépeint un tout autre visage de la Colombie, celui de ses magnifiques campagnes. Ráquira est une ville charmante avec ses collines à perte de vue, son paysage urbain multicolore, son beau monastère et les pistes du Rio Via Dulce.

Véritable capitale artisanale du territoire colombien, elle met en avant le savoir-faire du peuple Muisca. Les poteries, sculptures et bijoux de Ráquira sont sublimes et uniques dans le pays.

Un peu d'histoire

Plusieurs siècles avant la colonisation de la Colombie, cette région était peuplée par les Amérindiens Muiscas. A l'emplacement de l'actuelle ville de Ráquira se trouvait leur village de Taquira. Ce petit hameau était célèbre pour ses poteries et son artisanat : en effet, grâce à l'abondance d'argile dans les environs, les Muiscas étaient des experts du modelage.

C'est le 11 mars 1537 que le conquistador Gonzalo Jiménez de Quesada traversa la vallée pour la première fois, marquant le début de la colonisation de la région. Quelques années plus tard, le père Francisco de Orejuela arriva dans ce coin de Colombie pour une mission évangélique. Le 18 octobre 1580, il fonda la ville de Ráquira.

Les habitants du village ont par la suite perfectionné leur artisanat pour pouvoir commercer avec les étrangers. Ce savoir-faire fut préservé jusqu'à nos jours et constitue l'un des principaux revenus des locaux.

Découvrir Ráquira

La route menant à Ráquira fait découvrir un environnement à part, celle de la campagne colombienne, avec ses collines à perte de vue et sa verdure. La "ville de la poterie" se dessine alors peu à peu à l'horizon. Constituée d'une centaine d'édifices, la ville est assez modeste mais séduit par son aspect pittoresque.

Les maisons de style colonial comportent des balcons d'époque, des tuiles en céramique et sont souvent parées de couleurs extravagantes, faisant de Ráquira une véritable ville arc-en-ciel.

Le monument le plus important de la municipalité est l'Iglesia de San Antonio. Dotée d'une belle façade rappelant les couleurs des Carmélites, l'église a un  intérieur tout aussi coloré et chaleureux. La place publique voisine accueille de nombreuses statues en céramique, qui donnent un avant-goût du savoir-faire de la population locale. 

A travers la ville, d'innombrables boutiques d'artisanat exposent des oeuvres originales. Parmi elles, des poteries aux mystérieux motifs rappelant la culture Muisca, des jouets, des bijoux, des paniers, des sacs et même des hamacs aux couleurs de la Colombie. 

À Ráquira, empuntez le pont Puente de las Animas pour profiter des paysages et rejoindre le Patio de brujas. Cet observatoire astronomique traditionnel possède une horloge solaire et des totems disposés en cercle.

En descendant au sud, on peut visiter le beau monastère de La Candelaria. Fondé par les moines augustins en 1597, cet endroit paisible est un véritable témoignage du passé. Avec ses places pavées à l'ancienne, ses infrastructures de style espagnol, ses magnifiques cours intérieures, son petit musée et son mobilier, c'est l'endroit idéal pour une retraite spirituelle.

Que faire à Ráquira

Assister au Ráquira el Festival de cargueros

Cette fête est l'événement phare de la ville. Au cours du Festival de cargueros, toute la population défile dans les rues avec des poteries, une manière de célébrer et d'encourager cet art ancestral hérité des Muiscas. Cet événement se déroule généralement au mois de novembre.

Randonner le long de la rivière Rio Via Dulce

Si vous aimez les randonnées, promenez-vous le long des pistes rocailleuses qui longent la rivière Rio Via Dulce. On peut y admirer la végétation locale, mais aussi plusieurs cascades comme celles d'El Anillo, Chispiadero ou de Dantas.

Faire du Shopping

L'artisanat est au cœur de Ráquira, ville aux mille boutiques. On y trouve des robes, de la poterie, des bijoux ou encore des ustensiles de cuisine ornés de motifs originaux. Le Marché du Dimanche permet de dénicher quelques trésors. On peut assister à un atelier poterie.

Infos Pratiques

Se rendre à Ráquira

Pour vous rendre à Ráquira, il est possible de prendre un bus régional à la gare routière de Tunja ou de Villa de Leyva. Vous arriverez à destination en quelques heures de route, moyennant 6 000 pesos colombiens. Certains bus régionaux de Bogotá permettent également de rejoindre la municipalité.

Comment se déplacer dans la ville ?

Pour visiter Ráquira, vous pourrez prendre un taxi ou un car touristique.

4 photos