Quand et où partir en Thaïlande selon les saisons

07 mars 2019

Doté d’un climat tropical, la Thaïlande possède deux à trois saisons distinctes selon les différentes zones du pays. On compte la saison sèche, la saison chaude et la saison des pluies avec la mousson. Et à chaque région et typographie associée, son micro climat ! Ainsi, il est possible de trouver le soleil dans le Sud de la Thaïlande quand il pleut dans le Nord et vice-versa ! Pour vous aider à y voir plus clair, découvrez où partir en Thaïlande en fonction de votre mois de voyage

Le Centre de la Thaïlande :

   

Le centre de la Thaïlande rencontre plusieurs types de saisons, à savoir la saison chaude, la saison des pluies et la saison sèche. La saison chaude démarre entre janvier et février et se termine en juin. Durant ces quelques mois, la température peut monter jusqu’à 40°C à Bangkok. Avec son climat tropical, on dit même que c’est l’une des villes les plus chaudes au monde.

Vient ensuite la saison des pluies avec l’arrivée des moussons du sud-ouest à partir de mai et qui s’intensifie en septembre. Les pluies et les orages se font alors plus nombreux et la chaleur plus étouffante. Résultat ? L’humidité peut rendre un séjour difficile lors des mois d’octobre et de novembre.

Le moment idéal pour visiter Bangkok et le centre de la Thaïlande correspond donc aux mois de la saison sèche, la plus fraîche de l’année, soit : de la mi-novembre à janvier.

Le Nord de la Thaïlande :

   

Tout comme le centre, le nord-est (appelée Issan) et le nord-ouest de la Thaïlande comprennent trois saisons. La saison chaude et sèche débute en mars et se termine en juin. Les températures sont élevées dans les plaines mais se veulent plus fraîches lorsqu’on prend de l’altitude. Si vous souhaitez de la chaleur le jour et de la fraîcheur la nuit, c’est le moment idéal pour visiter Chang Mai et Chang Rai.

La saison chaude laisse place à la saison des pluies à partir de juin et perdure jusqu’au mois d’octobre. Il fait plus frais et les pluies se veulent plus abondantes (notamment en septembre). Il est encore possible de visiter la région du nord-ouest et d’effectuer des treks mais il faut être prêt à affronter la pluie, la boue, les moustiques…

Après les averses de la mousson, place à la saison la plus fraîche qui se déroule entre les mois de décembre et février. C’est la période à privilégier pour ceux qui veulent s’adonner à des treks et qui ne supportent pas la chaleur. D’ailleurs, il est même recommandé d’apporter quelques affaires chaudes pour la nuit et ce, surtout si vous résidez dans les montagnes. Dans tous les cas, on n’a pas trouvé meilleure saison pour admirer la nature dans toute sa splendeur. Les rivières se gonflent, les cascades débordent et la végétation est, on ne peut plus, luxuriante…

Le Golfe de Thaïlande :

   

Contrairement au nord, le sud de la Thaïlande ne comprend que deux saisons : la saison sèche et la saison des pluies. La saison sèche survient entre janvier et mai sur la partie orientale de la péninsule ainsi que sur les îles du Golfe de Siam (Koh Tao, Koh Samui et Koh Phangan). Durant ces quelques mois, le soleil brille  à son apogée, l’eau de la mer est translucide et les couleurs de la flore sont à couper le souffle.

Les mois de juin, juillet et août peuvent aussi être une période à favoriser pour un voyage dans le Golfe de Thaïlande. Non seulement, la météo est favorable mais en plus, c’est un moment propice pour ceux qui cherchent un peu de calme puisque l’afflux touristique y est moins important qu’en saison sèche.

En revanche, il est déconseillé de visiter la côte ou les îles du Golfe de Thaïlande entre le mois d’octobre jusqu’à la mi-décembre. Ces mois correspondant à la saison humide, les averses de pluie y sont par conséquent, beaucoup plus fréquentes et abondantes.

La côte d’Andaman

   

Le meilleur moment pour visiter la partie méridionale de la Thaïlande correspond à la saison sèche : de mi-novembre à mai. Que ce soit la région de Krabi, les îles de Koh Phi Phi, Phuket ou encore Koh Lanta, les températures durant cette période, avoisinent en moyenne les 30°C. De manière générale, le climat de la côte d’Andaman est tropical et plus vous vous rapprochez de l’équateur, plus vous êtes sûr d’avoir des températures élevées !

Pour ce qui est de la saison des pluies, elle démarre à partir de juin et se poursuit jusqu’en octobre. Cela dit, de la même manière que pour le Golfe de Thaïlande, la côte d’Andaman possède un micro climat de juin à août. Le ciel se couvre aussi rapidement qu’il se découvre, les averses sont rares et surviennent souvent en fin de journée ou durant la nuit.

C’est pourquoi, on vous recommande de visiter la côte ouest de la Thaïlande à ce moment là. Cela vous permettra d’éviter le tourisme de masse que les sites les plus célèbres de la région rencontrent en janvier et en février. La bonne nouvelle ? En plus d’être au calme, le prix des hébergements est moins cher qu’en haute saison. En revanche, évitez les mois de septembre, d’octobre et novembre si vous ne souhaitez pas être sous l’eau !

Florine Dergelet