Rencontre avec les populations Maya du Guatemala

15 sept. 2020

Au même titre que le Mexique, le Belize, le Honduras ou encore le Salvador, le Guatemala est un pays qui a vu naître de nombreuses cités Mayas. On vous en dit plus sur les civilisations Mayas du Guatemala et nous vous donnons nos conseils pour partir en immersion avec ces populations locales aux traditions ancestrales… Une chose est sûre, c’est une expérience à ne manquer sous aucun prétexte lors d’un voyage au Guatemala !

Les différents groupes ethniques d’origine Maya

Si les premières ruines Mayas n’ont été découvertes qu’au cours du XIXème siècle, on connaît  dorénavant certains pans de l’histoire de cette civilisation mystérieuse. Il suffit de voir l’étendue des découvertes que les archéologues ont faites depuis. Au Guatemala, on ne compte pas moins de 3600 sites archéologiques dédiés aux civilisations Mayas dont certains vestiges dateraient de 400 av. J.-C.

De nos jours, les descendants des Mayas constituent encore une part importante de la population du Guatemala. Ils se divisent en plusieurs groupes ethniques. Parmi eux, on peut citer les Ixils, les Tz'utujils, les Cakchiquel, les Poqomam, les Jakaltèques, les Mam  ou encore les Quichés. La plupart d’entre eux vivent dans les haut-plateaux de l'Ouest à l’exception des Ch'orti' qui habitent la région sud-est du Guatemala.

Bien que la langue officielle du Guatemala soit l’espagnol, on dénombre 23 dialectes mayas au total. La monnaie nationale –le quetzal-, traduit elle aussi, l’empreinte des Mayas dans la culture du Guatemala puisqu’elle fait référence à l’oiseau sacré des Mayas.

   

Aller à la rencontre des Mayas d’aujourd’hui

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les civilisations Mayas du Guatemala, rien de tel que de partir à la rencontre de leurs descendants ! Parmi les endroits à ne pas louper pour rencontrer les groupes ethniques Mayas, on peut citer :

  • Le triangle Ixil : Située dans les hautes terres, cette région montagneuse du département d'El Quiché, se veut totalement isolée. On y retrouve les membres de l’ethnie Ixil ainsi que le peuple Quiché.
  • Le marché de Chichicastenango : situé à 90 minutes de Guatemala City dans les hautes terres, Chichicastenango est considéré comme l’un des principaux épicentres de la culture maya au Guatemala. On y trouve un marché haut en couleurs où l’on peut partir à la rencontre des populations du coin tout en découvrant de nombreux produits locaux et artisanaux.
  • Antigua : à 50 km de Guatemala City, ne passez pas à côté de la charmante ville coloniale Antigua. Entourée par 3 volcans, celle qui fut l’ancienne capitale du pays ne manque pas d’attraits pour les visiteurs.
  • Les villages autour du lac Atitlàn : c’est l’endroit de prédilection pour partir à la rencontre des civilisations d’origine Maya. En plus d’être impressionnant, le lac Atitlàn est bordé de nombreux villages ethniques. Ne loupez pas les villages deSan Juan la Laguna et de Santiago Atitlan où vous pourrez partir à la découverte des Mayas Tzutujil et Kaqchikel et en apprendre plus sur leur mode de vie.

Florine Dergelet