Ek Phnom

Le temple d'Ek Phnom est un bijou de l'architecture angkorienne hindouiste. Il a depuis été rejoint par une pagode bouddhiste, et une statue gigantesque de Bouddha. Le site se situe près de la rivière Sangkae à une dizaine de kilomètres au nord de Battambang. Il est une véritable représentation de l'évolution religieuse du Cambodge, et une excellente étape dans une journée passée au rythme des visites du train de bambou, des serres viticoles, et pourquoi du temple Banon.

 

Trois édifices majestueux

 

Vous commencerez votre visite ébahis par la grandeur de cette statue de Bouddha assis. Elle a été bâtie avec la main droite levée, paume vers l'extérieur, doigts vers le haut et le bras gauche le long du corps, une posture appelée Abhaya Mudra. Cette position, un mudra dans la religion bouddhiste, représente la bravoure. Elle fait écho à la période de la vie de Bouddha consécutive à son illumination.

 

Quelques mètres plus loin se trouve la pagode d'Ek Phnom. Une pagode majestueuse et très classique en somme, comme vous pourrez en trouver de nombreuses au royaume lors de votre passage. La salle est très étendue et dispose de nombreuses fresques et peintures témoignant des croyances bouddhistes en ses murs.

 

Quelque peu caché derrière la pagode se trouve le temple d'Ek Phnom. Celui-ci de période angkorienne et de confession hindouiste. Il date du XIe siècle et a été construit sous le règne du roi Suryavarman Ier. Entouré d'un large baray, un étang qui fait généralement le tour d'un temple, l'édifice est aujourd'hui en ruines, les murs en grès étant partiellement effondrés. Il a souvent été la cible de pillages pour les trésors s'y trouvant à l'intérieur. Mais il conserve aujourd'hui de magnifiques frontons et bas-reliefs qui témoignent de l'histoire du Cambodge.