Pindaya

Introduction

Perchée à 1200 m d'altitude, la ville de Pindaya est l'un des plus beaux sites de la Birmanie avec ses cavernes bouddhistes aux mille et une statues, surplombant fièrement le lac Pone Taloke. Connue comme le nid des Danu, des Pa-Oh et des Palaung, cette ancienne villégiature de l'État de Shan est de nos jours un lieu de pèlerinage des pratiquants bouddhistes au Myanmar.

Le chemin menant vers Pindaya révèle des paysages pittoresques et somptueux, souvent affichés sur les cartes postales. Le village offre d'ailleurs l'image rêvée de la campagne birmane, avec une mosaïque de champs de blé et des collines boisées ponctuées par quelques petits hameaux.

Une légende sur Pindaya

Le nom du village Pindaya est inspiré d'une légende. Celle-ci raconte qu'il y avait sept princesses qui vinrent à Pindaya pour se baigner dans le lac Pone Taloke. Distraites par l'ambiance, elles ne virent pas le temps passer. La nuit tomba, et les princesses, fatiguées, durent se réfugier dans la grotte du lac. Mais une fois emportées par le sommeil, une gigantesque araignée captura les pauvres princesses. Heureusement, un vaillant prince arriva au bon moment pour les sauver. Muni d'un arc et de flèches, le prince abattit le monstre de la caverne et secourut les sept princesses. Le prince, rempli de joie, hurla alors « Pinku Ya-Pyi » ou « j'ai abattu l'araignée ».

Au début, le village s'appelait Pinku Ya, ensuite Pintara et enfin Pindaya. Cette histoire a donné lieu à des statues d'araignée et de prince archer à l'entrée de la caverne Shwe Oo Min.

Pindaya aujourd'hui

Les ombrelles de Pindaya

Connues pour ses papiers et ses ombrelles appelées Shan de Pindya, Pindaya se démarque bien des autres villages de l'État de Shan. Ces objets artisanaux sont fabriqués avec des fibres de mûrier et de l'argile. Les jolis papiers traditionnels de Pindaya sont agrémentés de feuilles et de pétales de fleurs. Toujours réalisées à la main, les ombrelles font la réputation du village. Pour les confectionner, les artisans utilisent les papiers de mûriers, accompagnés de tiges de bambou et de bois.

Le marché local

Se tenant tous les cinq jours au cœur de la petite ville, le marché de Pindaya est le point de rendez-vous de toutes les ethnies des alentours. C'est le meilleur moment pour rencontrer les habitants et pour acheter quelques souvenirs locaux.

Trekking hors des sentiers battus

Aventureux et amateur de randonnées ? Il existe un super chemin de trek entre Kalaw et Pindaya. Vous pouvez aussi faire une randonnée courte dans les villages voisins. Vous allez, par exemple, pouvoir sillonner les plantations de thé sur les hauteurs de Pindaya. Outre les paysages très captivants, cette excursion permet de découvrir le mode de vie des minorités ethniques du coin. Pour partir en trek en toute sécurité, n'oubliez pas de faire appel à un guide !

Festival de caverne de Pindaya

5 jours de fête ! Le festival met en valeur les récoltes des agriculteurs de l'État de Shan. Ayant lieu chaque pleine lune du mois de mars, ce festival attire un bon nombre de touristes ainsi que les locaux. Les revenus des ventes sont donnés aux moines bouddhistes.

Que voir à Pindaya ?

Le fameux Golden Cave de Pindaya : Shwe Oo Min

Les grottes naturelles de la région se cachent tout en haut d'une montagne. Après une route montante, vous pouvez emprunter l'escalier menant directement aux cavernes sacrées. De là, les vues sont indéniablement surprenantes.

Ces grottes karstiques tiennent leur réputation de leurs quelque 8000 bouddhas, ornant tout l'intérieur des grottes. Nombre de ces statues sont teintées d'or. Site incontournable de Pindaya, le Golden Cave est un lieu sacré pour les pèlerins.

Prix d'entrée : 3000 kyats

Droit de photographier : 300 kyats

Le temple Nin-ne Temajun

Très frappant dès la première vue, ce temple rassemble quelques beaux stupas en or. Il est niché juste au cœur de la charmante bourgade.

Le temple Hsin Khaung Taung Kyaung

Érigé tout près de Shwe Oo Min, sur le chemin menant à Pone Taloke, ce vestige du XIXe siècle est bordé d'anciens stupas en ruine. Doté d'une belle infrastructure en teck, le monastère est un lieu de culte bouddhiste.

Le temple Kan Tu Kyaung

Il s'agit d'un tombeau décoré de stupas dorés, couronnés de clochettes sonnantes.

Le climat à Pindaya

Comme la plupart des villes du centre de Myanmar, Pindaya est soumise à un climat de type désertique. La période la plus propice pour y aller est entre Novembre et Avril, lorsque les températures sont plus douces.

Dotée d'une température moyenne de 28,1°C, Pindaya est une ville où il fait toujours chaud.

En période estivale, les précipitations sont plus intenses qu'en période hivernale. Janvier s'avère être le mois le plus sec de l'année tandis que les pluies sont plutôt persistantes au mois d'Août. Sur l'année, on y enregistre des précipitations moyennes de 418 mm.

Comment s'y rendre ?

De Kalaw à Pindaya (49 km)

49 km séparent les deux villes. Pour se rendre de Kalaw à Pindaya, quelques alternatives s'offrent à vous :

  • Le taxi : Très pratique et assez rapide, le taxi permet de rejoindre Pindaya en une heure environ.

  • La moto : Cette option est idéale pour un voyageur solitaire. Le voyage à moto est très rapide et vous donne plus de liberté. Vous pouvez en louer auprès des chauffeurs de taxi-moto.

  • Le taxi-moto : Plus économique que le taxi, cette option s'avère être très intéressante. Vous pouvez faire un petit arrêt à Aungban. Là, vous pourrez emprunter le transport en commun, qui est toujours très abordable.

  • Le pick-up : Plus confortable, le pick-up et la meilleure option si vous avez beaucoup de bagages.

Du Lac Inle à Pindaya (91 km)

En partant du lac Inle, vous pouvez vous rendre à Pindaya

  • En taxi : Le trajet en voiture dure environ deux heures, selon votre rythme.

  • En bus : Ce moyen de transport est assez lent mais moins coûteux.

De Hého à Pindaya (35 km)

Pour aller à Pindaya en provenance de l'aéroport de Hého, la voiture est la seule option disponible. Vous avez la possibilité de prendre un taxi ou de louer une voiture de location.

Comment se déplacer à Pindaya ?

Le village n'étant pas très vaste, et les sites pas trop distancés, Pindaya est une ville qui peut facilement être parcourue à pied. Vous pouvez tout de même utiliser une moto, un scooter ou un vélo pour visiter plus rapidement Pindaya.