Bagan

Envie de découvrir une merveille du Myanmar, de l’Asie et même du monde ? La cité des temples de Bagan ne vous décevra pas. Vaste de ses 50 kilomètres carrés, Bagan est située sur une plaine au large de la rivière Irrawaddy, au cœur de la région de Mandalay. Inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2019, ce site archéologique bouddhiste était lors de son âge d’or le siège du plus grand empire de l’Asie du Sud-Est.

Bagan rime avec des milliers de pagodes, des visites en montgolfières, un musée archéologique, et de magnifiques levers et couchers de soleil. À visiter au moins une fois dans sa vie !

Histoire de Bagan

Bagan, appelée autrefois Pagan, est née à la suite du déclin du royaume de Pyu, lorsqu’un groupe birman a décidé de s’installer sur ce territoire vers la moitié du IXe siècle. Un royaume a ensuite été créé en 1044 par le roi Anawrahta, le fondateur du premier Empire birman. La plaine de Bagan était alors propice à l’agriculture, qui était la principale activité de la population. Cela l’a hissé à cette époque au rang de la capitale de la Birmanie.

Un joyau bouddhiste 

La conversion d’Anawrahta au bouddhisme Théravada a marqué le début de la propagation du bouddhisme dans le royaume de Bagan. Une fois baignée dans cette religion, la cité a accueilli des constructions de milliers de temples et de pagodes.

La cité de Bagan aujourd’hui

Bagan est l’un des symboles du Myanmar, jadis connu comme l’État de la Birmanie. Abritant une multitude de monuments anciens, le site est à couper le souffle. Ce n’est pas pour rien que Bagan attire autant de touristes. À l’heure actuelle, environ 2500 édifices antiques trônent encore à Bagan malgré les innombrables dégâts causés par des tremblements de terre, notamment celui du 1975.

Ce site est régné par le calme et le silence, car les habitants de Bagan résident plutôt à Old Bagan, New Bagan et Nyaung U, dans les environs. L’ancien bourg est toutefois animé par les touristes et quelques bouddhistes qui viennent se recueillir chaque matin sur les statues de Bouddha.

Que voir à Bagan ?

Avec ses monuments pittoresques et son oasis de temples bouddhistes, Bagan attire de nombreux touristes qui y repartent des étoiles plein les yeux. Visiter Bagan vous donnera l’impression de revenir vers un passé lointain, au milieu des pagodes et des stupas. Une expérience à ne pas manquer !

Il faut compter au moins un ou deux jours pour découvrir l’intégralité du site. Pensez à prendre un foulard pour vous protéger de la poussière omniprésente sur les lieux. Le matin très tôt venez observer depuis les temples, les envols des montgolfières, le spectacle est incroyable ! En fin de journée, perchez-vous sur l’un des temples pour apprécier le coucher de soleil.

Située dans la région de Mandalay, cette destination a de nombreux lieux incontournables à ajouter à votre plan de voyage au Myanmar :

Le temple de Htilominlo

Parmi les milliers de temples qui trônent sur la plaine de Bagan, le temple d’Htilominlo a été le dernier à être bâti. Ce monument de 46 m de hauteur est l’œuvre du roi Htilominlo. Les murs sont faits de briques couvertes de stucs. Le temple héberge au premier étage quatre statues de Bouddha s’adossant sur le pilier central.

La pagode Shwezigon

Située à Nyaung U, à quelques kilomètres au nord de Bagan, cette pagode en forme de cloche a été édifiée sous le règne du roi Anawatha en 1059. La construction a été achevée par le roi Kyanzittha. Ce stupa doré dispose d’une esthétique très raffinée, avec trois terrasses bien ornées par des sculptures évoquant les vies antérieures de Bouddha.

La pagode Shwesandaw

Ce trésor a été bâti vers le début de la fondation du royaume de Bagan. Située entre Old Bagan et Myinkaba, cette pagode s’avère être la première à disposer d’escaliers extérieurs. Après avoir escaladé l’édifice, vous pouvez vous détendre tout en haut en admirant le panorama insoupçonné qu’offre le bassin de Bagan. Inoubliable !

Le temple de Dhammayangyi

Avec un pilier central de 50m de large, ce temple est le plus grand temple bouddhite du site archéologique de Bagan.

Le temple d’Ananda

Le temple d’Ananda est sûrement le plus impressionnant du site de Bagan. Il a été construit par le roi Kyanzittha et est dédié à l’illumination de Bouddha.  Après le grand séisme de 1975, le temple a été restauré et maintient sa fonction religieuse de nos jours.

La pagode Shwegugyi

Hautement élégant, Shwegugyi figure parmi les plus beaux temples bouddhistes de Bagan. Le nom de ce temple signifie littéralement la grande cave d’or. Cette pagode est un chef-d’œuvre du roi Alaungsithu, qui a ordonné sa construction en 1131. Il aurait d’ailleurs perdu sa vie dans ce temple.

Sulamani Guphaya Temple

Sulamani est un grand temple situé à Minnanthu au Sud-Ouest de Bagan. Il bénéficie d’une architecture unique et originale. Érigée en briques et en pierres, la bâtisse a été construite en 1183 pendant le règne de Narapatisithu. Ce temple a subi une réparation vers la fin du XXe siècle après avoir été endommagé par le tremblement de terre de 1975.

Climat

Bagan est caractérisée par un climat sec et chaud. Généralement, la température est assez élevée tout au long de l’année avec un chiffre moyen de 27°C. La meilleure saison pour visiter Bagan s’étend de Novembre jusqu’en Mars quand les températures sont plus agréables et les pluies faibles.

Comment s’y rendre ?

Pour aller à Bagan, vous pouvez choisir la voie aérienne, routière, ferroviaire ou maritime.

Voler à destination de Bagan

Bagan dispose de l’aéroport de Nyaung-U situé à 15 minutes seulement du centre-ville de ce complexe historique. En partant de Mandalay, le vol dure à peu près 30 minutes. De Yangon, le voyage prend environ 1 heure et 20 minutes.

Voyager en voiture

La voiture est toujours plus pratique si vous voulez vous déplacer d’une ville à l’autre. Neuf heures suffisent pour aller de Yangon à Bagan, un parcours d’environ 625 km. Pour aller de  Mandalay à Bagan, il vous faudra environ 3 heures (182 km).

Atteindre le site en train

Le train est l’option parfaite si vous aimez admirer la beauté des paysages lors de votre voyage ! Si vous partez de Yangon, le trajet prendra à peu près dix-huit heures. En revanche, Mandalay – Bagan ne nécessite que huit heures, mais vous ne pourrez pas choisir une classe supérieure pour plus de confort.

Mandalay – Bagan en ferry

Envie de vivre une aventure ? Prendre un ferry entre Mandalay et Bagan est sûrement la plus belle manière de rejoindre ce site. Il vous faudra environ neuf heures pour Bagan, en empruntant la rivière Irrawaddy.

Comment se déplacer à Bagan ?

La vaste étendue de Bagan ne permet pas aux visiteurs d’explorer le site à pied. Pour y circuler, quatre alternatives s’offrent à vous :

Le vélo

La location de vélo est très courante à Bagan. C’est d’ailleurs le moyen de transport le moins cher de la ville. Pratique pour les sportifs, louer un vélo permet de pédaler dans tous les coins du site, et passer de sanctuaires en sanctuaires pour contempler la beauté des temples.

Le vélo électrique

Moins éreintant et plus rapide, le vélo électrique vous permet de faire en quelques heures la visite intégrale de la ville et de tous les temples du site. Le coût de location est par contre plus élevé que pour un vélo classique. C’est le moyen de transport le plus répandu sur Bagan, pensez à bien recharger vos batteries avant de partir pour ne pas tomber en panne et vous retrouver à devoir pédaler durement.

La calèche

Il n’y a rien de mieux que de se balader en calèche à l’abri du soleil de Bagan. Vous serez conduit par un conducteur – guide qui saura vous raconter l’histoire des monuments de Bagan. À tenter absolument pour une visite insolite !

Le taxi

Vous êtes un peu pressé ? Un taxi à Bagan est plutôt abordable. Et cela vous permettra d’aller jusqu’au Mont Popa.

11 photos