Top 5 des randonnées les plus dangereuses au monde

09 oct. 2018

Il est existe sans conteste deux types de randonneurs. Il y a tout d’abord ceux qui suivent les circuits « classiques » pour profiter de vues imprenables sur de magnifiques paysages. Puis, il y a ceux qui préfèrent braver le danger en choisissant des pistes « atypiques », quasi-inaccessibles. Aujourd’hui, nous dédions cet article pour cette deuxième catégorie de randonneurs. Si vous en faites partie, tant mieux. Dans le cas contraire, nous vous défions de tester l’une de ces 5 randonnées que l’on peut facilement qualifier de « dangereuses », « effrayantes », « périlleuses », voire « mortelles ». A vous de choisir le mot qui pourrait les décrire le plus…

La montagne de Hua Shan – Chine

Cette montagne chinoise est connue pour sa beauté mythique. Tous les randonneurs, amateurs comme professionnels, rêvent de la grimper pour voir le temple perché sur son sommet, à 2200 mètres d’altitude. Cependant, seuls les plus aguerris et les plus intrépides osent tenter l’aventure. Et pour cause, pour atteindre son point culminant, il faut traverser un long et étroit chemin fait uniquement de deux ou trois planches entourant le relief. Ici, la sécurité est quasi-nulle ! Seules des chaînes et des cordes clouées directement dans la roche servent à s’accrocher pour ne pas tomber dans le vide. Vous voulez tenter l’aventure ? N’oubliez pas d’emmener des chaussures de qualité pour éviter de glisser. Aussi, partez durant la période sèche, car l’escalade n’est pas envisageable durant la saison des pluies.

A savoir tout de même que plusieurs sentiers alternatifs ont été créés afin de monter au sommet du mont Hua Shan sans trop de risque. Un télécabine a été installé pour limiter également les efforts.

Le Haunya Picchu – Pérou

Culminant à 2 720 mètres d'altitude, le Haunya Picchu est le célèbre mont que l’on observe sur tous les clichés présentant le Machu Pichu. Beaucoup n’osent pas s’y aventurer et pour cause, pour accéder au sommet, il faut passer par un sentier étroit et escarpé où il est parfois nécessaire de s’accrocher à des câbles de sécurité et affronter de nombreuses marches. Le sommet offre une vue incroyable sur les montagnes alentours et le site du Machu Pichu en contrebas.

Cette ascension n’est pas vraiment conseillée aux personnes souffrant de vertige, on leur recommande plutôt la montagne Machu Pichu.

La montagne du Half Dome – Etats-Unis

Le Half Dome se trouve aux Etats-Unis, plus précisément en Californie, dans le Parc National du Yosemite. Culminant à plus de 1440 mètres d’altitude, cette montagne de granit est surement l’une des attractions les plus folles des USA. En effet, pour la gravir, vous devez vous accrocher à des câbles métalliques longeant le flanc même de la montagne. Durant votre montée pour atteindre le sommet du Half Dome, votre corps sera parallèle au sol pendant de nombreuses minutes. Ici, il est inutile de dire qu’il faut avoir un minimum d’expériences et de forces dans les bras pour pouvoir tenter cette escalade. Il est par ailleurs fortement conseillé de se munir de chaussures à crampons de premier choix pour éviter toute glissade et une mort certaine.

Le Caminito del Rey – Espagne

Bâti en 1901 et en 1905, le Caminito del Rey se trouve dans la province de Malaga, dans le sud de l’Espagne. Ce chemin étroit de 3 km de long et 1 m de large a été construit pour faciliter l’accès à deux barrages hydrauliques. Ici, le mot « facile » reste très subjectif, voire irréaliste. Malgré l’installation de plusieurs garde-fous sur la majeure partie de cette route, certaines zones restent en effet très peu sécurisées. A titre d’exemple, quelques voies ne sont faites que d’une barre de fer qu’il faut traverser tel un funambule pour progresser. Ceci dit, si vous n’avez pas peur du vide, de magnifiques vues s’offrent à vous le temps de quelques secondes de sensations fortes.

L'Amphithéâtre – Afrique du Sud

L'Amphithéâtre est une formation rocheuse que l’on retrouve en Afrique du Sud, dans les Drakensberg du Nord. Tout comme le Half Dome cité un peu plus haut, il était autrefois quasiment impraticable. Aujourd’hui, vous pouvez le gravir plus aisément grâce à des échelles en fer installées dans diverses zones du site. La montée de l’Amphithéâtre reste assez difficile avec une partie du sentier qui, sur plusieurs centaines de mètres, se présentent pratiquement à la verticale.

Vous voulez tenter cette aventure africaine ? Nous vous recommandons fortement de bien vous préparer physiquement et mentalement. En effet, en plus de la force de vos pieds, il faudra aussi solliciter la force de vos bras et de votre dos pour réussir l’escalade. En tout cas, en choisissant cette randonnée herculéenne, vous aurez de nombreuses récompenses : vues incroyables sur des paysages magiques, vues imprenables sur les chutes de la Tugela River, etc.