5 conseils pour un sac de voyage éco-responsable

26 déc. 2018

Le minimalisme séduit de plus en plus d'adeptes. Bon nombre de voyageurs adoptent ce courant pour réduire un maximum leurs déchets et consommer des produits plus sains et respectueux de l'environnement. Parce qu'un voyage écoresponsable commence dès l'élaboration du sac de voyage, on vous a concocté la checklist pour préparer votre sac de manière durable...

 

1. Les indispensables 

Ce n'est un secret pour personne, la pollution plastique fait de plus en plus de dégâts sur l'environnement. Pour 

combattre ce phénomène en voyage, il existe des solutions anti gaspillage que l'on appelle les indispensables. Et pour cause, qu'importe la destination de votre voyage, ces divers objets vous seront toujours utiles.

   Le plus important est la gourde ! Si le pays dans lequel vous vous trouvez ne dispose pas d'eau potable ou de système de recharge d'eau, pensez à la Life Straw ou à un modèle de gourde avec filtre intégré. Et pour ceux qui aiment boire à la paille, pensez aux modèles en bambou ou en inox et dites stop aux pailles en plastique ! De la même façon, n'oubliez pas un set de couverts en inox et un tupperware pour conserver vos préparations culinaires ou pour les plats à emporter. Au delà de l'alimentaire, pensez à vous munir d'un tote bag ! Ces sacs en tissu vous seront utiles pour faire vos courses, pour aller à la plage et même pour ranger vos affaires dans votre sac...

 

2. Les vêtements 

Quand on part en voyage, on a tendance à vouloir emporter un maximum de choses pour « ne manquer de rien » ! Et la plupart du temps, on ne met que la moitié. Quand vous préparez votre sac de voyage, inutile de vouloir mettre votre garde-robe entière, n'emportez que l'essentiel. Non seulement, vous pouvez laver vos vêtements à la main mais en plus, cela vous permettra de ne pas porter un sac trop lourd...

 

Pensez pratique avant tout ! Vous ne ferez pas de défilés de mode en voyage... Tout doit aller avec tout ! Autrement dit, misez sur des basiques et des vêtements de couleurs neutres pour pouvoir les superposer en fonction des températures. Au delà des vêtements de base (tee-shirt, pantalon, short, sweat et sous-vêtements, chaussures, imperméable...), pensez à prendre un grand foulard ou un paréo que vous pourrez utiliser pour plusieurs choses : comme serviettes pour pique-niquer ou pour la plage, en guise de cache-cou ou pour emballer un objet fragile dans votre sac... Le multi-usages, c'est l'une des bases du minimalisme !

 

3. Les affaires de toilette 

S’il y a bien un domaine qui contient des produits toxiques et qui multiplie les déchets, c'est tout ce que l'on retrouve dans une salle de bain. Pourtant, il existe de nombreuses alternatives pour préparer sa trousse de toilette de voyage de manière durable. Voici les essentiels :

Le savon de Marseille : c'est le couteau suisse de votre trousse de toilette. Vous pouvez à la fois l'utiliser pour faire votre lessive, votre vaisselle ou pour vous laver le corps et les cheveux. Si vous n'êtes pas convaincu du savon de Marseille pour les cheveux, rien ne vous empêche d'acheter ou de faire vous-même un shampoing solide.

   

Le bicarbonate de soude alimentaire : tout comme le savon de Marseille, le bicarbonate de soude est multi-usages. Il peut servir pour se brosser les dents, pour remplacer le déodorant (la pierre d'alun est également une excellente alternative), pour se faire un gommage du visage et du corps...

Les huiles végétales : pour celles et ceux qui veulent s'hydrater la peau, les huiles végétales sont d'excellents agents hydratants. On peut les utiliser comme crèmes, pour se démaquiller et se nettoyer la peau... L'huile de coco en est le parfait exemple. Pour ce qui est de la crème solaire, veillez à choisir une crème solaire respectueuse de l'environnement si vous comptez vous baigner. Rappelez-vous que la plupart des crèmes vendues dans le commerce sont très nocives pour la flore et la faune marine...

 

Pour finir, remplacez tous les objets jetables par des objets réutilisables. On pense par exemple aux cotons lavables, à la brosse à dents en bambou à tête rechargeable, à la cup féminine et à un oriculi pour vous nettoyer les oreilles et éviter les coton-tiges.

 

4. La trousse à pharmacie 

Si certains médicaments et accessoires (comme les pansements) fondamentaux doivent faire partie de votre trousse à pharmacie de voyage, certains produits naturels peuvent en remplacer quelques un. Parmi eux, on compte :

·        Le baume du tigre qui peut être utile contre les piqûres d'insectes, les maux de tête ou encore les douleurs musculaires...

·        L'aloé vera que l'on troque contre la crème après-soleil.

·        L'huile essentielle de tea tree que l'on utilise comme antibactérien et désinfectant.

·        L'argile blanche en cas de désagréments gastriques et qui remplace aisément le Smecta...

 

5. Le multimédia

Dans votre sac de voyage, le multimédia aussi peut être pensé de manière plus éthique. À commencer par la réduction du nombre d'objets. Un téléphone, un chargeur, une paire d'écouteurs, un câble, un appareil photo et son chargeur, il n'en faut pas plus pour voyager ! Si vous êtes adepte de lecture, pensez à une liseuse et n'oubliez pas une lampe frontale rechargeable (pour éviter les piles) en cas de besoin. Et pour vous recharger à tout moment, privilégiez un chargeur solaire !

Florine Dergelet